Le FSI se renforce encore dans la biotechnologie

 |   |  290  mots
Le Fonds stratégique d'investissement a décidé d'injecter 20 millions dans la société de biopharmaceutie française Cerenis Therapeutics.

Un nouvel investissement pour le Fonds stratégique d'investissement (FSI). L'établissement a annoncé ce lundi un investissement de 20 millions d'euros dans Cerenis Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies contre les maladies cardio-vasculaires.

Cet investissement constitue la moitié d'un tour de table de 40 millions d'euros, le troisième pour l'entreprise fondée en 2005. Les 20 autres millions d'euros ont été apportés par les investisseurs historiques de Cerenis parmi lesquels les fonds internationaux Sofinnova Partners, HealthCap, Alta Partners et TVM Capital, EDF Ventures, Orbimed et Daiwa.

"Nous nous réjouissons de contribuer, aux côtés de ses actionnaires actuels, aux efforts de développement par Cerenis d'un traitement potentiellement révolutionnaire dans le domaine des maladies cardio-vasculaires", a déclaré dans un communiqué Thomas Devedjian du comité exécutif du FSI. Cerenis développe une approche thérapeutique pour réduire les dépôts de plaque dans les vaisseaux sanguins et ainsi soigner les maladies cardio-vasculaires.

Le fonds souverain français sera représenté au conseil d'administration de l'entreprise par Jean-Pierre Garnier, ancien directeur général de GlaxoSmithKline et des Laboratoires Pierre Fabre.

Le FSI est déjà très impliqué dans le secteur des biotechnologies. Il a ainsi créé en octobre dernier un fonds d?investissement dans les biotechnologies avec les principaux laboratoires pharmaceutiques opérant sur le territoire national. Le Fonds y a investi un montant de 52 millions d'euros correspond à 37% du montant total du fonds.

Sa dernière opération, en date du 2 juillet, est une entrée au capital du groupe Grimaud, seul acteur français présent sur le marché mondial de la sélection génétique animale multi-espèces, à hauteur de 40 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :