Genzyme n'intéresse pas GlaxoSmithKline

 |   |  128  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Moncef Slaoui, patron de la recherche et membre du comité exécutif du groupe britannique GlaxoSmithKline, estime que faire une contre-offre sur la "biotech" américaine convoitée par Sanofi reviendrait trop cher.

Le groupe GlaxoSmithKline (GSK) ne prévoit pas de faire une offre sur Genzyme pour contrer celle proposée par Sanofi. Selon GSK, procéder à une telle opération serait trop coûteux selon Moncef Slaoui qui est à la tête de la recherche et membre du comité exécutif du groupe britannique.

Ce dernier, s'est exprimé en ce sens lors d'une conférence d'inauguration d'un centre de recherche aux Ulis (Essonne) lundi. Il a notamment déclaré clairement que faire une offre sur Genzyme n'aurait aucun sens. Il a expliqué, "à mon avis, c'est trop cher".

De son côté, lundi, Sanofi-Aventis s'est dit prêt à relever son offre sur Genzyme. Selon sa proposition initiale, il a mis sur la table pour racheter la biotech 18,5 milliards de dollars.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :