Pfizer envisage de se séparer de ses activités vétérinaires et infantiles

Le laboratoire a annoncé jeudi à New York une nouvelle stratégie concernant ces deux activités. Il pourrait en retirer environ 10 milliards de dollars, selon Bank of America.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer envisage la vente ou la scission de ses activités vétérinaires et de nutrition infantile. La première a pesé en 2010 3,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires, la seconde 1,9 milliard. Cité par l'AFP, Greg Gilbert, de Bank of America, estime que Pfizer peut espérer éviter un impact négatif sur son bénéfice s'il tire environ 10 milliards de dollars au total de ces opérations, soit l'équivalent des ventes multipliées par 1,6 pour chacune des activités. Aucune décision ne sera néanmoins prise avant 2012.

Pour le directeur général de Pfizer Ian Read, cette décision stratégique vise à se recentrer sur le cœur de métier du groupe. "Tant la santé animale que l'alimentation sont des activités solides, avec de bonnes clientèles et de bons fondamentaux, mais suffisamment distinctes de notre coeur de métier pour que leur valeur puisse être maximisée hors du groupe".

Cette réorientation stratégique intervient alors que le brevet de Pfizer sur le Liptor (traitement du cholestérol) s'achève en novembre 2011. Le groupe devra se passer de son produit phare qui représente 10,7 milliards des ventes en 2010.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/07/2011 à 14:39
Signaler
Mérial qui avait déjà pris un accord avec la compagnie américaine dans le domaine vétérinaire va pouvoir se renforcer... et quitter le giron Sanofi. Un beau spin-off en perspective qui va donner des ailes au pharmacien. Danone devrait être séduit pa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.