Pourquoi l'Etat rembourse encore ces 136 médicaments inefficaces

Une étude que s'est procurée La Tribune pointe une centaine de médicaments dont l'efficacité est jugée "insuffisante". Sauf qu'ils sont toujours remboursés. Une aberration.

3 mn

La Tribune Infographie
La Tribune Infographie

«Les médicaments inefficaces ne doivent plus être remboursés. » C'est ce que martèle depuis le début de l'année Xavier Bertrand, le ministre du Travail et de la Santé, dans le sillage de l'affaire Mediator. La prise en charge à 65 % du produit de Servier jusqu'à son retrait en 2009, alors qu'il avait été jugé inefficace dès 1999, est largement avancée pour expliquer l'étendue de son utilisation et donc de ses méfaits - de 500 à 2.000 morts supposés. Pourtant, parmi les 600 médicaments aujourd'hui remboursés à 15 % par l'assurance maladie, un quart présente un « service médical rendu » (SMR) « insuffisant pour justifier une prise en charge par la collectivité ». Une aberration au regard des critères de la Commission de la Transparence, chargée d'évaluer les médicaments. C'est ce qui ressort de l'étude d'un cabinet de conseil parisien, que « La Tribune » s'est procurée.

Les 136 produits recensés représentent un chiffre d'affaires de 311,3 millions d'euros. Soit un coût de 46,7 millions d'euros pour la Sécurité sociale. Le montant est symbolique comparé au déficit de l'assurance-maladie, mais la pratique étonne, alors que la Cour des Comptes vient encore de pointer le manque de cohérence du remboursement des médicaments en France.

Édifiant

Surtout, la moitié du chiffre d'affaires généré par ces produits, soit 155 millions d'euros, revient à des fabricants hexagonaux. Une proportion deux fois supérieure à leur part de marché en France (hôpital compris). Le premier de la liste, le Tanakan contre les troubles de la mémoire, a rapporté près de 70 millions d'euros à Ipsen l'an dernier. Le second est le Structum de Pierre Fabre, un traitement de l'arthrose (55 millions). Quant à Sanofi, il compte quatre produits dans la liste, dont le décontractant musculaire Myolastan, pour un total de 12 millions d'euros. « Les groupes français sont plus à même de négocier avec les autorités un report de déremboursement pour des raisons économiques », décrypte un bon connaisseur du secteur.

En janvier dernier, Xavier Bertrand avait pourtant dressé une liste de 126 produits (un peu moins que notre étude) dont le déremboursement devait être imminent. Neuf mois plus tard, « on ne peut pas en dire plus sur le calendrier », indique le Ministère. Pourquoi de tels blocages ? Le cas du Tanakan d'Ipsen est édifiant. Le médicament a obtenu un SMR insuffisant à quatre reprises depuis 2001, mais reste remboursé. Interrogé, Ipsen indique que « Tanakan est en cours de réévaluation de son SMR à la Commission », car le labo veut le faire homologuer pour une autre maladie, Alzheimer. « Pourquoi un médicament resterait-il remboursé pour une pathologie au seul prétexte qu'il peut servir pour une autre ? » s'interroge un expert. De son côté, Sanofi indique avoir été averti début août d'un « projet de déremboursement » pour deux de ses médicaments, le Sermion et le Torental, contre les troubles cognitifs. Le Myolastan, en revanche, « a vu son SMR insuffisant confirmé en avril, mais nous n'avons pas reçu de nouvelles du Ministère » indique le groupe. « Les laboratoires ont toujours « joué la montre » pour maintenir leurs produits au remboursement. Mais qu'ils y parviennent encore après le scandale Mediator, voilà qui est étonnant », conclut l'étude.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 56
à écrit le 10/04/2012 à 14:15
Signaler
Moi ce qui me perturbe le plus c'est qu'on parle de dé rembourser les médicaments jugés inefficaces. Mais s'ils sont inefficaces pourquoi ne les retire-t-on pas tout simplement du marché ?

à écrit le 19/01/2012 à 12:08
Signaler
je prends tanakan depuis quelques années j'ai pu réduire à 2 comprimés mais si je passe à 1 je titube à nouveau ... pour moi il est éfficace peut -être remplaçable ?

à écrit le 20/09/2011 à 16:41
Signaler
Moins de médocs,des mutuelles plus chères,des délais de Rdv qui s'allongent chez des médecins de moins en moins nombreux,des dépassement en chirurgie,des lunettes et soins dentaires toujours mal pris en charge............. A quand des cotisations de ...

le 22/09/2011 à 9:23
Signaler
tu veux vraiment ruiner les labos?

à écrit le 16/09/2011 à 18:11
Signaler
D'abord faudrait lire le rapport qui atteste de l?inefficacité des médicaments par rapport a ceux qui disent le contraire les journaliste l'on t-il fait se travail? ensuite ce remboursement de médicament dont on nous rabat les oreilles depuis des ann...

à écrit le 16/09/2011 à 15:01
Signaler
Un médicament inefficace ne devrait pas obtenir d'AMM.

à écrit le 16/09/2011 à 14:38
Signaler
Pourquoi l'Etat !!!!, c'est quoi ce mélange même si le résultat est identique ???? encore de l'effet de manche journalistique gratuit ........

à écrit le 16/09/2011 à 14:03
Signaler
Mmmm ch'uis perplexe le 51 n'est plus remboursé? Pourtant voilà un médicament qu'il était bon

le 16/09/2011 à 15:11
Signaler
mdr ils pourraient rembourser au moins l'eau qui est mis dedans !

à écrit le 16/09/2011 à 13:53
Signaler
retraité de la santé, je suis contre la gratuité des soins. La gratuité engendre l'abus. Il est normal de ne plus rembourser les médicaments anciens surtout lorsque le smr est dépassé par autre plus récent. Quant à ceux qui ont "besoin" de prendre 1...

à écrit le 16/09/2011 à 13:45
Signaler
Mmm je suis sceptique sur les economies du deremboursement.... A mettre en rapport avec un autre article recent qui affirmaient que d autre, peu cher et efficaces etaient en rupture de stocK... Autre point quid des la prevention, quand on voit ...

à écrit le 16/09/2011 à 6:52
Signaler
Et bien il reste à notre journaliste à faire parvenir au Ministre tous ces commentaires histoire de lui donner des idées hein ! Le plus choquant pour moi reste cette observation : « Les groupes français sont plus à même de négocier avec les autorités...

à écrit le 16/09/2011 à 6:45
Signaler
Supprimer ces médicaments n'entraînera strictement AUCUNE ÉCONOMIE pour la sécurité sociale, au contraire. En effet les patients, dont les symptômes n?auront pas disparu comme par enchantement, se soigneront avec des médicaments remboursés très souve...

à écrit le 16/09/2011 à 6:24
Signaler
Il y a là inégalité devant la loi: les bénéficiaires de la cmu ont ne paient pas les vignettes oranges, alors que pour certains adhérents de mutuelles, celles-ci ne sont pas remboursées, alors que 5.6% de leurs cotisations sont reversés à cette même ...

à écrit le 16/09/2011 à 6:12
Signaler
si ce sont les financiers qui jugent de l'"efficacité" d'un médicament maintenant, nous sommes sauvés !!! Effectivement laisser crever un cancéreux est économiquement plus "efficace" ! J'ai l'expérience d'un excellent anti-histaminique jugé "ineffica...

à écrit le 15/09/2011 à 17:51
Signaler
tout le monde se fait rouler dans la farine par le gouvernement. Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage. Quand on veut faire des économies sur le budget de la sécu, on dit que les médicaments sont inefficaces pour les dérembourser en tou...

à écrit le 14/09/2011 à 20:47
Signaler
beaucoup de médicaments sont remboursés à 15 pour cent donc à la charge des mutuelles ! dans la même catégorie certains ne le sont plus ! on se demande pourquoi de tels divergences : voyez les médicaments pour les hémorroides ! la pommade encore remb...

le 16/09/2011 à 2:14
Signaler
Normal ! Pour se faire mettre plus facilement, le gouvernement facilite l'obtention de la pommade !!!

à écrit le 14/09/2011 à 20:41
Signaler
la politique de remboursement du médicament est contestable ! on ne rembourse plus ercéfuryl parce que "trop de voyageurs s'en faisaient prescrire !" or c'est un excellent médicament qui désinfecte l'intestin efficace et qui n'est plus remboursé et p...

à écrit le 14/09/2011 à 19:55
Signaler
quels tests permettent de dire qu'ils sont inefficaces? avez vous posé la question aux malades?

à écrit le 14/09/2011 à 16:23
Signaler
Enfin un article qui ose mettre les ministres devant leur responsabilite ! Les medicaments sont evalues par des commissions scientifiques qui ont pour objectif de definir les produits qui peuvent etre pris en charge par la collectivite. Or payer aujo...

à écrit le 14/09/2011 à 9:19
Signaler
Les médicaments repésentent 4 pc du budget de la sécu.Le fonctionnement 14 pc .Les médicaments dit inneficaces !!!C'est un mensonge politique dépouvu de preuves scientifiques.L'espérance de vie a doublée depuis les années 30 GRACE aux médicaments

à écrit le 14/09/2011 à 8:48
Signaler
Allez le dire aux personnes qui prennent régulièrement ces médicaments, si ils s'en passent ça ne va plus !! Je me demande sur quels critères se basent les "spécialistes" pour déterminer le SMR insuffisant, c'est aberrent !!

le 14/09/2011 à 19:56
Signaler
c'est aussi mon avis je suis concernée par certains médicaments; je prendrai des congés de maladie si je ne les ai plus pour me soulager. Moins cher?

à écrit le 13/09/2011 à 15:02
Signaler
Il n'aura échappé à personne qu'en quelques années la France s'est créé un champion national du médicament. Pour lui permettre une couverture mondiale il a fallu accorder des contreparties, aux américains, aux suisses, aux anglais,etc. Donc accepter ...

à écrit le 13/09/2011 à 13:22
Signaler
Le tanaKan m'est absolument in dispensable contre mes acouphènes

le 14/09/2011 à 20:43
Signaler
le tanakan ne résoud pas mes problèmes d'acouphènes ! le port de prothèses auditives est plus efficace dans nombre de cas...

à écrit le 13/09/2011 à 9:46
Signaler
les lobbys montrent au créneau sur ce forum au vue des réactions, n'en déplaise les laboratoires et les medecins se nourrissent grassement depuis des années sur la Bête le régime général et prescrivent comparativement aux autres pays d'europe deux à ...

à écrit le 13/09/2011 à 8:48
Signaler
L'industrie pharmaceutique est un gros secteur économique. Alors au nom du fric, la santé passe en second plan. Les récents scandales en sont la preuve. à lire : http://www.formindep.org/La-transparence-de-l-industrie.html

à écrit le 12/09/2011 à 22:05
Signaler
Qu'un cabinet de conseil inconnu sorte des anneries, on s'y fait. mais qu'un journal d'habitude serieux comme la tribune tape dans le clichés sans meme se poser les questions de base (qui prescrit ces médicaments? l'industrie pharmaceutiques ou les m...

à écrit le 12/09/2011 à 21:29
Signaler
12 millions pour Sanofi, c'est négligeable par rapport à son chiffre d'affaires de 30 000 millions par an. Comparer ce qui est comparable.

à écrit le 12/09/2011 à 19:29
Signaler
Il semblerait que ce journaliste connaisse peu le système pharmaceutique et les critères d'attribution d'un SMR à un médicament. Pour avoir un service médical rendu maximal, le medicament doit traiter une maladie et non pas soulager un symptôme: les ...

le 13/09/2011 à 15:05
Signaler
Je crois que l'on parle de l'éfficacité médicale mais aussi du prix que vous semblez ignorer.

le 14/09/2011 à 8:56
Signaler
Corso, il n'est pas question ici de ne plus rembourser ces médicaments car leur prix unitaire est élevé, d'ailleurs ce n'est pas le cas pour la plupart d entre eux, ils ne coutent pas grand chose hors ils ont tendances a être remplacés par d'autres m...

à écrit le 12/09/2011 à 18:33
Signaler
Supprimons la Sécurité sociale, et laissons les gens choisir ce dont ils ont besoin pour se soigner, vous verrez la sélection se fera toute seule, et les marchands du temple en serons pour leurs frais!.

le 13/09/2011 à 15:08
Signaler
L'on sait que cette formule permettrait une augmentation immédiate des tarifs de 40 % ce que tous les lobbys des laboratoire demandent. Certains médicaments ne seraient plus accessibles, etc. Evitons ce type de démagogie irréfléchie. La sécurité soci...

à écrit le 12/09/2011 à 14:49
Signaler
Structum ce sont des extraits de cartilage de poulet venus d"argentine comme me le dit la visiteuse Pierre Fabre . C'est une farce qui nous coute 55 mio par an sans aucune preuve d'activite.Ce produit farce attrape n'est pas rembourse dans les autres...

le 30/09/2011 à 11:38
Signaler
Quand on est rhumatologue,on ne fait pas de faute de français... J'en conclus que vous travaillez pour un concurrent au Structum!...

à écrit le 12/09/2011 à 14:43
Signaler
certes ces medocs ne coutent pas chers mais ça plus toutes les autres depenses injustifiées finissent par peser sur les contribuables Les conflits d'interets entre les autorites de santés ,les labos sont tellement présents que les choses ne sont pas...

à écrit le 12/09/2011 à 14:38
Signaler
Très décevant cet article pour un journal aussi sérieux que la Tribune. Ce journaliste devrait plutôt exercer à Voici ou Gala....Il ignore tout du domaine pharmaceutique, alors permettez moi d'apporter quelques précisions pour vos lecteurs qui ne sav...

le 13/09/2011 à 15:17
Signaler
Oui, il y a un arbitrage et l'on compte souvent sur une faible efficacité et beaucoup d'effet placebo. Economiquement le raisonnement pourrait se tenir ... pour des non malades. Nous voyons ici l'effet perfide rendu des médecins qui parlent aux médec...

à écrit le 12/09/2011 à 13:14
Signaler
Et pourquoi nos medecins les prescrivent ....

le 12/09/2011 à 14:22
Signaler
parce que c'est plus difficile que d'expliquer pourquoi on a prescrit pendant des années un médicament au mieux inutile...

à écrit le 12/09/2011 à 12:56
Signaler
Et ne parlons pas des «médicaments homéopathiques» ...

le 12/09/2011 à 13:31
Signaler
Ils coûtent très peu cher et n'ont jamais tué personne. De plus les personnes qui se soignent avec l'homéopathie pèsent moins sur les comptes de la sécu...

le 12/09/2011 à 16:41
Signaler
Avez-vous une étude sociologique rigoureusement dirigée démontrant que les patients qui se soignent à l'homéopathie coûtent vraiment moins chers à la sécu ? Ça m?intéresse, car je trouve au contraire que ce sont ceux qui sont les plus hypocondriaques...

le 12/09/2011 à 17:06
Signaler
Avez-vous une étude sociologique rigoureusement dirigée démontrant que les patients qui se soignent à l'homéopathie vont plus souvent chez le médecin ? Il me semble avoir entendu que les médecins homéopathes prennent plus de temps pour ausculter leu...

le 12/09/2011 à 20:15
Signaler
Un traitement homéo nécessite une prescription selon le contexte, etc et cela en prévention de survenue de troubles donc c'est un traitement au long cours à prendre tous les jours, tous les mois, pendant des années... le temps consacré au patient est...

le 16/09/2011 à 14:18
Signaler
Il n'y a pas besoin d'étude clinique pour une AMM pour les produits homéopathiques (http://europa.eu/legislation_summaries/internal_market/single_market_for_goods/pharmaceutical_and_cosmetic_products/l21230_en.htm), et on le comprend ... Donc pas d'e...

à écrit le 12/09/2011 à 11:33
Signaler
Excellent article, mais il serait meilleur si le journaliste avait tiré complètement le fil de la pelote pour aller chercher là où elle est l'information sur la raison qui fait que ces médicaments sont toujours remboursés. On reste donc sur notre soi...

à écrit le 12/09/2011 à 10:32
Signaler
Ah bon! l'ETAT rembourse des médicaments? Depuis quand? Messieurs les journalistes, SVP : des enquêtes! mais foin des titres tapageurs et grossièrement approximatifs!

à écrit le 12/09/2011 à 10:22
Signaler
Faite la liste des politiques et des medecins et des labo dont les interets sont lies. Le plus connu Mr Sarko ex avocat de Servier....

à écrit le 12/09/2011 à 9:54
Signaler
nt

à écrit le 12/09/2011 à 9:54
Signaler
... pour les labos donnent du fric aux politiques !

à écrit le 12/09/2011 à 9:43
Signaler
Combines ... vous avez dit combines??? non????? bizarre

à écrit le 12/09/2011 à 9:41
Signaler
Pourquoi l'Etat autorise encore la vente de ces 136 médicaments inefficaces ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.