Avandia : amende de 3 milliards de dollars pour GSK

 |   |  224  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé ce jeudi avoir conclu un accord de principe avec les autorités américaines pour mettre fin aux poursuites contre son anti-diabétique Avandia, moyennant le versement de 3 milliards de dollars.

GSK va payer 3 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites contre l'Avandia. GSK précise que cette somme a déjà été provisionnée dans ses comptes. Le groupe indique, dans un communiqué, avoir "conclu un accord de principe avec le gouvernement américain pour mettre fin aux enquêtes fédérales les plus importantes concernant l'entreprise", notamment sur l'Avandia.

Le réglement devrait être finalisé l'an prochain et la somme de 3 milliards de dollars, financée par les ressources en numéraire du groupe, sera alors versée à cette occasion. GSK avait provisionné 2,2 milliards de livres (2,6 milliards d'euros) dans ses résultats du quatrième trimestre 2010 pour faire face aux poursuites aux Etats-Unis contre son anti-diabétique controversé.

Plusieurs études ont montré que l'usage de l'Avandia, autorisé depuis 1999 aux Etats-Unis et 2000 dans l'UE, induisait un risque élevé de problèmes cardiovasculaires, y compris d'attaques cardiaques et cérébrales, pour les patients. Le comité des experts de l'Agence européenne des médicaments (EMA), chargé d'évaluer la sûreté des produits pharmaceutiques pour le compte de l'Union européenne, avait recommandé en septembre 2010 la suspension de l'autorisation de vente de l'Avandia dans l'UE.

La FDA, homologue américaine de l'EMA, avait de son côté décidé de restreindre très sévèrement l'usage du médicament aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2011 à 18:30 :
cela va commencer a faire cher pour DSK !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :