Novartis s'offre une biotech et se renforce dans la recherche immunologique

 |   |  209  mots
Basée dans le Massachusetts, la biotech CoStim, fondée en 2011, se concentre sur la maîtrise du système immunitaire. (Reuters/Arnd Wiegmann)
Basée dans le Massachusetts, la biotech CoStim, fondée en 2011, se concentre sur la maîtrise du système immunitaire. (Reuters/Arnd Wiegmann) (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé lundi qu'il rachetait une biotech américaine spécialisée dans la recherche immunologique, CoStim Pharmaceuticals. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Novartis veut élargir son programme de recherche sur l'immunothérapie du cancer. Le géant pharmaceutique suisse a annoncé lundi le rachat de CoStim Pharmaceuticals, une biotech américaine spécialisée dans la recherche immunologique.

Biotech fondée en 2011

Basée dans le Massachusetts, la biotech CoStim, fondée en 2011, se concentre sur la maîtrise du système immunitaire, l'objectif étant de supprimer les signaux immunitaires bloquant en cas de cancer. Dans un communiqué publié sur son site internet, l'entreprise suisse a expliqué :

De plus en plus d'éléments pointent le rôle croissant du système immunitaire dans le contrôle du cancer et la possibilité de mettre en place des thérapies oncologiques efficaces pour les patients atteints d'un cancer, en simulant une réponse immunitaire ciblée.

Résistance contre les médicaments actuels

L'entreprise suisse, qui explique être "déjà leader dans l'immunothérapie du cancer grâce à un récepteur d'antigène chimère d'enquête (CAR) développé en partenariat avec l'université de Pennsylvanie", estime que cette acquisition lui permettra de viser plusieurs cibles :

Ces médicaments pourraient bénéficier aux patients en contournant la capacité du cancer à développer une résistance contre les médicaments simples actuels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :