Bayer offrirait 14 milliards de dollars pour les produits grand public de Merck

Le groupe allemand prendrait ainsi la place du britannique Reckit Benckiser pour négocier avec l'américain Merck l'achat de son activité dans la santé grand public.
Reckit Benckiser, plutôt spécialisé dans les produits d'entretien, a rompu ses négociations avec Merck.
Reckit Benckiser, plutôt spécialisé dans les produits d'entretien, a rompu ses négociations avec Merck. (Crédits : reuters.com)

Dans la pharmacie, les grandes manœuvres se poursuivent. Cette fois, c'est l'allemand Bayer qui fait parler de lui. Il serait en discussion avec l'américain Merck pour le rachat de sa division de produits grand public. L'agence de presse Bloomberg l'a révélé ce mardi.

Soins pour les pieds, crèmes solaires... 

 En janvier, Merck avait signalé son intention de se séparer de sa division chargée des produits de grande consommation, qui comprennent les soins pour les pieds Dr Scholl's, les crèmes solaires Coppertone ou encore le traitement anti-allergique Claritin. Un temps intéressé, le fabricant de produits d'entretien britannique Reckitt Benckiser a finalement laissé tomber le 30 avril. 

14 milliards de dollars

Le laboratoire allemand débourserait jusqu'à 14 milliards de dollars (10 milliards d'euros) en numéraire en plus d'un échange d'actifs. Cette transaction s'inscrit dans une période d'intenses tractations dans le monde de la pharmacie. Ce vendredi, l'américain Pfizer qui souhaite acquérir AstraZeneca, a même offert 63 milliards de livres ( 77 milliards d'euros). Mais le laboratoire britannique fait monter les enchères. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.