Aux Etats-Unis, un kit pour faire son propre test génétique et prévenir Alzheimer ou Parkinson

La société 23andMe a obtenu le feu vert de l'Agence américaine des médicaments pour commercialiser un kit de test génétique. Il est directement utilisable par les patients qui peuvent déceler s'ils ont des risques de contracter une dizaine de maladies.
Jean-Yves Paillé

2 mn

Néanmoins, la FDA explique que ces tests ne doivent pas être forcément pris pour argent comptant. Des informations génétiques sont délivrées par ces tests.
Mais,ils ne peuvent pas déterminer le risque global de développer la maladie.
Néanmoins, la FDA explique que ces tests ne doivent pas être forcément pris pour argent comptant. "Des informations génétiques sont délivrées par ces tests". Mais,"ils ne peuvent pas déterminer le risque global de développer la maladie". (Crédits : Stuart Caie)

"Les consommateurs peuvent désormais avoir un accès direct à certaines informations sur des facteurs de risques génétiques." Jeudi 6 avril, l'Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé sur le sol américain la commercialisation d'un test génétique accessible directement pour les patients. Grâce à un test salivaire, ces derniers peuvent obtenir des données sur la présence de facteurs de risques génétiques de développement d'une dizaine de maladies. Parmi celle-ci: Alzheimer, Parkinson, ou Celiac (troubles dus une incapacité à digérer le gluten), des maladies rares...

Ce test, appelé GHR (Personal Genome Service Genetic Health Risk), a été lancé par la société 23andMe, créée par Anne Wojcicki. Dans le détail, il permet de déterminer les variants génétiques impliquant des risques potentiels de développement de pathologies, en se basant sur une multitude de données analysées par l'entreprise américaine (500.000 variants génétiques), et la littérature scientifique démontrant un lien entre des variants génétiques et les maladies en question.

Des tests qui ne prédisent pas à 100% le développement de la pathologie

Néanmoins, la FDA explique que ces tests ne doivent pas être forcément pris pour argent comptant. "Des informations génétiques sont délivrées par ces tests". Mais,"ils ne peuvent pas déterminer le risque global de développer la maladie". L'Agence des médicaments rappelle que "outre les variants génétiques, il existe de nombreux facteurs, dont le mode de vie et les facteurs environnementaux, à prendre en compte" .

La FDA considère ainsi que ces tests sont une première indication devant être confirmée ou infirmée par un professionnel de santé.

Jean-Yves Paillé

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 11/04/2019 à 12:43
Signaler
je souhaiterais commander un teste ADN

à écrit le 11/04/2019 à 12:43
Signaler
je souhaiterais commander un teste ADN

à écrit le 08/04/2017 à 10:13
Signaler
"sont délivrées par ces test". Mais" tests Si on voit qu'on a une probabilité "élevée" d'avoir Alzheimer (ou Parkinson ou autre), on fait quoi ? De la gymnastique mentale pour muscler son cerveau et le garder dynamique ? Rédige son testament à l'a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.