La FDA demande le retrait d'un anti-douleur pour risque d'abus, une première

L'Agence américaine des médicaments réclame le retrait de l'Opana, dont la surconsommation peut entrainer d'importants effets secondaires. Un pas concret de la FDA vers la régulation des opioïdes, devenus un grave problème de santé publique aux Etats-Unis.
Jean-Yves Paillé

2 mn

En moyenne  78 Américains meurent chaque jour d'une consommation abusive d'opioïdes.
En moyenne 78 Américains meurent chaque jour d'une consommation abusive d'opioïdes. (Crédits : Reuters)

La FDA serre la vis. Jeudi 8 juin, l'Agence américaine des médicaments a demandé au laboratoire Endo Pharmaceuticals de retirer du marché son opioïde (médicament anti-douleur) Opana, approuvé en 2006. "Les bénéfices du médicament peuvent ne plus l'emporter sur ses risques", argue l'institution. Ce médicament génère 14% du chiffre d'affaires annuel du laboratoire, qui grimpe à 1,16 milliard de dollars.

En clair, la FDA estime que cette molécule, utilisée pour traiter des douleurs modérées à sévères, peut entraîner des abus dans sa consommation, avec des risques de microangiopathies thrombotiques (obstruction des petits vaisseaux de l'organisme, liée à des risques d'insuffisance rénale, de trouble de la vision,...). Selon la FDA, cet opioïde, administrable par injection, est également responsable de nouveaux cas de VIH et d'hépatite C.

Dans son communiqué, l'institution ajoute qu'elle réclame ainsi le retrait de l'anti-douleur pour des conséquences sur la santé dues à un abus de consommation, et ce pour la première fois.

"Nous sommes confrontés à une épidémie d'opioïdes - une crise de santé publique, et nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour réduire la portée de la mauvaise utilisation et de l'abus des opioïdes."

Un coût médical de plus de 72 milliards de dollars pour le pays

La surconsommation d'opioïdes est un problème de santé publique majeur aux Etats-Unis. En moyenne 78 Américains meurent chaque jour d'une consommation abusive d'opioïdes. Un chiffre multiplié par quatre en 15 ans. Dans six cas sur dix, les overdoses mortelles aux Etats-Unis sont dues aux opioïdes.

Le coût est social, mais également financier. Le coût médical des opioïdes prescrits grimpe à 72 milliards de dollars par an pour les Etats-Unis, selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies, une agence gouvernementale américaine..

Et à l'avenir, la FDA pourrait à nouveau sévir: "Nous continuerons de prendre des mesures réglementaires lorsque nous verrons des situations où les risques d'un produit opioïde l'emportent sur ses avantages, non seulement pour la population cible requise, mais aussi pour ce qui est de la possibilité de mauvaise utilisation et d'abus".

Jean-Yves Paillé

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/06/2017 à 13:10
Signaler
A s'attaquer aux conséquences sans soigner les causes ils n'iront pas bien loin. Si la consommation d'opiacés est devenu un problème majeur c'est parce que c'est un anti-douleur et comme se soigner est très cher aux états unis ont préfère élimine...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.