Vaccination pour tous dès 18 ans : Castex va lancer le top départ plus tôt que prévu

Alors que l'ouverture à la vaccination de tous les adultes sans aucun pré-requis médical était initialement fixée au 15 juin, le Premier ministre devrait annoncer, lors d'un déplacement en compagnie d'Olivier Véran, qu'il veut aller plus vite. Cette accélération du calendrier intervient alors qu'a été franchie, le 15 mai, la première étape des 20 millions de Français primovaccinés, et que la suivante (30 millions de primo-vaccinés) doit l'être le 15 juin. L'idée serait-elle de supprimer les catégories d'âge pour créer un effet boule de neige ?

2 mn

(Crédits : POOL New)

Jean Castex va annoncer jeudi après-midi l'avancement de quelques jours de l'ouverture à la vaccination contre le Covid-19 pour tous les adultes, prévue initialement le 15 juin, a appris l'AFP de source gouvernementale.

Le Premier ministre doit donner la date précise lors d'un déplacement au centre de vaccination de Gagny en Seine-Saint-Denis en compagnie du ministre de la Santé Olivier Véran.

Il doit aussi y annoncer l'accélération de la campagne de vaccination pour les professions prioritaires, comme les enseignants ou les forces de l'ordre, quel que soit leur âge.

Cette accélération du calendrier intervient alors que la France a franchi le 15 mai le cap des 20 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin. Le prochain objectif du gouvernement est d'atteindre les 30 millions de personnes primo-vaccinées au 15 juin.

Une ouverture à la vaccination dès 18 ans sans aucun pré-requis médical

Avant cette annonce, le 15 juin était la date retenue pour ouvrir la vaccination à tous les 18-49 ans.

Dans cette tranche d'âge, ont déjà accès à la vaccination les pathologies à haut risque, les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de grossesse et, depuis le 1er mai, tous les adultes atteints des comorbidités qui permettaient jusqu'ici la vaccination aux 50-54 ans.

Décloisonner les catégories d'âge pour créer un  effet boule de neige?

Depuis le 10 mai, tous les Français de plus de 50 ans, sans condition, peuvent se faire vacciner. Dans les centres où il reste des rendez-vous disponibles la veille pour le lendemain, tous les adultes sans condition d'âge peuvent réserver un créneau, mais cette opportunité reste rare.

Des créneaux en centres de vaccination sont par ailleurs réservés depuis avril aux 55-59 ans très exposés au Covid-19 par leur profession, comme les enseignants, professionnels de la petite enfance, policiers, conducteurs de bus, routiers, caissières ou encore agents d'entretien.

___

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 21/05/2021 à 4:59
Signaler
Faire confiance a un type de cet age infoutu de faire un noeud de cravate droit, impossible.

à écrit le 21/05/2021 à 3:23
Signaler
Après le principe de précaution, la vaccination de précaution pour une population non malade puisque asymptomatique... manifestement les masques financiers tombent!

à écrit le 20/05/2021 à 18:10
Signaler
Tiens ! Au total, environ 335 000 cas confirmés ont été enregistrés en trop depuis le mois de décembre. Ils seront logiquement retirés du nombre total de 5,9 millions de personnes testées positives.On peut rappeler que" les cas,les positifs les cont...

à écrit le 20/05/2021 à 18:04
Signaler
Ça eût payé le Covid ; Les vaccins contre le Covid ont permis à au moins neuf personnes de devenir milliardaires, dont le PDG français de Moderna Stéphane Bancel, et leur fortune cumulée permettrait de vacciner les pays les plus pauvres, a affirmé...

à écrit le 20/05/2021 à 14:40
Signaler
"L'idée serait-elle de supprimer les catégories d'âge pour créer un effet boule de neige ? " Bien vu ! Mais je pense surtout que les labos produisent beaucoup et donc ont besoin de vendre beaucoup.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.