Le CE d'EDF à nouveau épinglé

 |   |  250  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le fonctionnement et la gestion du comité d'entreprise d'EDF - la Caisse centrale des activités sociales (CCAS) - sont de nouveau épinglés dans un pré-rapport de la Cour des comptes, révèlent ce mardi Les Echos.

La Cour des comptes enquête à nouveau sur la Caisse centrale d'activités sociales (CCAS) d'EDF, rapportent Les Echos ce mardi.

La Cour dénonce les dérives du plus gros comité d'entreprise de France, dont le budget frise les 500 millions d'euros pour 300.000 électriciens-gaziers, mais qui devrait terminer l'année dans le rouge.

Le pré-rapport de la Cour ne fait pas état d'appels d'offres truqués, de surfacturations ou d'emplois fictifs. "Juste la description clinique d'une institution livrée à elle même, sapée par les gaspillages et les dysfonctionnements en tout genre", soulignent Les Echos. En dépit de ses énormes ressources, "le CE d' EDF a essuyé l'an dernier un déficit de 32 millions", note le quotidien et, selon un membre du CCAS, "fin 2010, le déficit sera proche de 70 millions".

Sur le plan judiciaire aussi, le dossier se réactive. Ouverte en 2004 pour "abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux, complicité et recel", l'enquête menée par le pôle financier pourrait déboucher sur la mise en examen de la CCAS en tant que personne morale, ajoute le quotidien.

Pour l'heure, EDF n'a pas réagi à ces informations.

De son côté, la Cour des comptes a indiqué, dans un communiqué, que ce document était un "relevé d'observations qui, à ce stade de la procédure, était provisoire et confidentiel". Il s'inscrit dans le cadre d'une procédure contradictoire qui donne au moins un mois, et éventuellement plus, au CCAS pour répondre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :