3,2 milliards de dollars pour aller explorer l'Arctique russe

 |   |  243  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
C'est au bord de la mer Noire et sous l'égide de Vladimir Poutine, qu'Exxon Mobil et Rosneft, la compagnie pétrolière russe, ont signé un contrat pour un travail d'exploration dans l'Arctique russe.

La compagnie russe Rosneft et le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil ont signé mardi un accord de partenariat stratégique pour explorer en commun l'Arctique russe, a annoncé le Premier ministre russe Vladimir Poutine. Le contrat de 3,2 milliards de dollars pourrait à terme générer plus de 500 milliards de dollars.

"De nouveaux horizons s'ouvrent. Une des principales compagnies au monde, ExxonMobil, va commencer à travailler sur le plateau russe et en eaux profondes", a déclaré M. Poutine, cité par les agences de presse russes, au cours d'une rencontre avec les dirigeants des deux groupes.
L'accord a été signé à Sotchi, sur les bords de la mer Noire, par le PDG de Rosneft, Edouard Khoudaïnatov, et le président d'ExxonMobil Development, Neil Duffin.
Le Premier ministre a par ailleurs indiqué que Rosneft pourrait aussi travailler aux Etats-Unis. "Il a été convenu que Rosneft aura la possibilité de travailler dans vos secteurs, en particulier aux Etats-Unis, dans le Golfe du Mexique et au Texas", a-t-il dit.

Cet accord intervient quelques mois après que Rosneft a renoncé à une alliance stratégique avec la compagnie britannique BP pour explorer en commun l'Arctique, mais c?était sans compter les actionnaires russes de BP qui s?y étaient farouchement opposés.Pour la compagnie russe, un boulevard s?était alors ouvert devant elle face aux compagnies chinoises et celle du Moyen-Orient qui avait peu d?expérience en matière de forage dans le grand froid.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :