Repsol prévoit plus de 19 milliards d'euros d'investissements

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le groupe Repsol, qui a dû revoir ses projets à la suite de son expropriation d'Argentine, a annoncé ce mardi quelque 19 milliards d'euros d'investissements dans le cadre de son nouveau plan stratégique 2012-2016.

Le géant pétrolier espagnol Repsol a dévoilé ce mardi son nouveau plan stratégique 2012-2016, pour s'adapter après l'expropriation de sa filiale argentine YPF, annonçant prévoir dans ce cadre 19,1 milliards d'euros d'investissements. "Près de 80% des investissements du groupe sont destinés à l'upstream (exploration et production, ndlr), moteur de croissance du groupe", a expliqué Repsol dans un communiqué, ciblant "10 projets-clés de croissance", situés au Brésil, aux Etats-Unis, en Russie, en Espagne, au Venezuela, au Pérou, en Bolivie et en Algérie.

"La production d'hydrocarbures de Repsol augmentera à un rythme annuel moyen de 7%, pour atteindre en 2016 les 500.000 barils de pétrole équivalents jour, avec un taux de remplacement des réserves qui dépassera les 120% sur la période", a ajouté le groupe qui prévoit une hausse du bénéfice net du groupe de 1,8 fois sur la période, sans tenir compte d'YPF.

La présidente argentine Cristina Kirchner, ignorant les avertissements de Madrid, avait décidé en avril d'exproprier 51% de la compagnie pétrolière YPF, contrôlée par Repsol à 57,4%, reprochant au groupe espagnol de ne pas avoir assez investi dans le pays. Le géant espagnol doit donc revoir sa stratégie, ne pouvant plus compter sur les larges réserves de ses gisements argentins, en particulier celui de Vaca Muerta, découvert en 2011, qui contient l'équivalent de 22,8 milliards de barils de pétrole et que le groupe considère comme la "plus grande découverte de son histoire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2012 à 13:19 :
Conséquence des difficultés des banques espagnoles et d'un travail de sape continu, Repsol va passer dans d'autres mains et consolider le marché pétrolier européen. Français, saoudiens, italiens, allemands, anglais et hollandais, tous partiront avec un petit bout de ce qui est actuellement la plus grosse entreprise du pays.
Réponse de le 01/06/2012 à 16:23 :
vivement qu'on pompe le pétrole au large de la Guyane française aussi. :)
Réponse de le 01/06/2012 à 16:26 :
on a beaucoup d'huile et de gaz de schiste en France, si notre pays est vraiment dans la merde, ils vont pas se le refuser longtemps !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :