Electricité : Alstom signe un contrat de 400 millions d'euros en Inde

La société française a trouvé un accord avec Power Grid Corporation of India Limited pour créer un vaste réseau d'électricité qui reliera le nord et le centre du pays. Ce contrat, d'un montant de 400 millions d'euros, vise à prévenir tout risque de coupure généralisée de courant.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

L'avenir énergétique de l'Inde s'éclaircit. Lundi, le groupe industriel français Alstom a annoncé la signature d'un contrat à hauteur de 400 millions d'euros avec Power Grid Corporation of India Limited, entreprise indienne qui fournit 50% du réseau électrique du pays. Avec ce partenariat, un réseau d'électricité à ultra haute tension et d'une longueur de 1,365 kilomètre sera créé pour ralier le centre et le nord du pays, soit de Champa, dans l'Etat de Chhattisgarh, à Tampa, dans l'Etat de Haryana.

Alstom fournira des valves à thyristors (interrupteurs électroniques), les postes à isolation gazeuse, les postes isolés dans l'air avec les appareillages associés, ainsi que les systèmes de communication et les systèmes de télésurveillance et d'acquisition de données. Par ailleurs, le contrat comprend également la gestion globale du projet, les études, la conception, l'ingénierie, la formation des personnels, la fabrication, les travaux de génie civil sur site, les essais et la mise en service, précise Alstom dans un communiqué.

Prévenir tout black-out

Cet accord s'inscrit dans la nouvelle politique énergétique du gouvernement indien visant à améliorer l'offre en électricité. Fin juillet, un énorme black-out, le plus grave jamais connu par le pays, avait plongé 600 millions d'Indiens dans le noir suite à une surcharge des capacités d'approvisionnement du réseau. L'écart grandissant entre le coût de production et le tarif imposé aux ménages ont incité les fournisseurs indiens à limiter leurs investissements et à couper dans leur flux de kilowattheures.

Suite à cet événement, le Premier ministre indien, Manmohan Singh a promis que d'ici cinq ans, tous les foyers indiens sans exception auraient accès à l'électricité. Et d'ajouter que la part du nucléaire, qui compte actuellement pour 3% de la production de l'électricité, passera à 25% d'ici 2050.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.