Une hausse de 2 à 3% des prix du gaz en janvier ?

Le Conseil d'Etat a annulé la décision du gouvernement de limiter la hausse des prix du gaz. L'ampleur du rattrapage est toujours en discussion entre le gouvernement et GDF Suez.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez pourraient augmenter de 2 à 3% et ce dès le 1er janvier d'après Le Figaro. Cette hausse permettrait de rattraper le retard accumulé dans la progression des prix du gaz. Le gouvernement avait, en effet, contraint la compagnie de gaz à limiter ses augmentations de prix entre le 1er juillet et le 1er octobre. Désavoué par le Conseil d'Etat, le gouvernement négocie avec GDF Suez et la Commission de régulation de l'énergie un rattrapage sur les prix du gaz.

L'édition de jeudi du Figaro estime toutefois que "la mesure peut être arbitrée jusqu'au dernier moment par le gouvernement". Les protagonistes de ces discussions n'ont pas souhaité réagir sur l'éventualité d'une hausse de 2 à 3% des prix du gaz.

Le Conseil d'Etat s'est prononcé en référé contre la décision d'une hausse de 2% en octobre. L'institution a estimé que cette décision n'était pas conforme aux procédures et qu'elle portait préjudice aux concurrents de GDF Suez.

De son côté, Delphine Batho, ministre de l'écologie, pourrait présenter un texte où la part flottante du prix du gaz passe de 26 à 30% du prix final.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 07/12/2012 à 19:15
Signaler
Et si un jour on décide d'exploiter le gaz de schiste, je suis sur que Mestrallet nous le vendra plus cher prétendant ainsi compenser les dégâts environnementaux! Il n'en ai pas à son premier coup : http://laphrasedeshabillee.blogspot.fr/

à écrit le 06/12/2012 à 14:29
Signaler
Faire comme à la poste qui vient d'augmenter le prix des timbres.............pour ne pas licencier ! çà, c'est de la gestion !

à écrit le 06/12/2012 à 13:07
Signaler
Encore un petit effort, bientôt on entendra parler de gens qui crèveront de froid non plus dans la rue mais chez eux!!!

à écrit le 06/12/2012 à 12:10
Signaler
Une chose est sûre (car constatée), on plus on fait attention à nos factures 'GAZ, ELECT), au plus le montant augmente...pourquoi ? parce que en faisant des économies, ils n'ont pas les sommes espérées dans leurs caisses, en contrepartie : ILS AUGMEN...

à écrit le 06/12/2012 à 11:48
Signaler
Décorréler le prix du gaz de celui du pétrole, qu'attend le gouvernement pour faire le nécessaire ? Ah oui, s' est aussi compétent que pour Mittal...

à écrit le 06/12/2012 à 11:31
Signaler
TOUT AUGMENTE -GAZ ,ELCT, AUTOROUTE ,ASSURANCE COMPLEMENTAIRE ,ASS SANTE....LESPRIX... EN CETTE FIN D'ANNEE , L 'ESSENCE, T.V.A ..LA REDEV. TELE . LES IMPOTS.....ON VA NOUS BAISSER NOS RETRAITE DE 0,03 % PEUT ETRE NOUS SUPPRIMER LES 10% D'ABATTEM...

le 06/12/2012 à 11:51
Signaler
Nous vivons au-dessus de nos moyens. Nous avons le plus d'élus grassement payés et le plus de fonctionnaires au monde. Les Etats-Unis qui sont cinq fois plus nombreux que nous, ont deux fois moins de sénateurs. Pour 200 Etats qui existent dans le mon...

à écrit le 06/12/2012 à 11:24
Signaler
La France construit des centaines de milliers de logements et des infrastructures coûteuses en énergie comme l'Ayraultport et de ce fait induit une très forte demande en énergie. Cette forte demande toujours pus impotante suite à l'augmentation expon...

le 06/12/2012 à 16:18
Signaler
Alors interdisons les autoroutes, les aéroports, les immeubles, et laissons le pouvoir aux agriculteurs de décider pour le reste des français ?

à écrit le 06/12/2012 à 11:07
Signaler
C est la fin de l année il faut bien penser a la fameuse prime des agents et leurs avantages !Pendant ce temps on se gele dans nos maisons!

à écrit le 06/12/2012 à 10:39
Signaler
Mais, on va ou à ce rythme ? déjà que l'on regarde à tout ......nous allons avoir de plus en plus de malheureux, de pauvres.....des misérables, quoi! merci à ce capitalisme à outrance, à ces gouvernements successifs aussi incapables,cupides, TOUS se ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.