Les Brics ont rattrapé le G7... en quantité d'électricité consommée

A eux cinq, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud ont pour la première fois, en 2012, consommé autant d'électricité que les sept pays du G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Italie), selon une étude publiée mercredi.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Avec une consommation qui a plus que doublé en dix ans, les cinq plus grandes économies émergentes, les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ont , en 2012, abosrbé autant d?électricité que les sept plus grand pays industrialisés, le G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Canada, Italie). Ces dix dernières années, le G7 a en revanche vu sa consommation stagner selon l?étude du cabinet Enerdata.

L'an passé, les Brics ont consommé 6.800 térawattheures, soit autant que le G7, alors que leur consommation avoisinait les 3.000 térawattheures en 2002. Le besoin de courant semble néanmoins ralentir un peu: la croissance de la demande d'électricité des cinq pays a été de 5% l'an passé, contre 8% en moyenne depuis 2000.

Ralentissement de la consommation d?énergie

Plus généralement, la consommation d'énergie (et pas seulement de l'électricité) des Brics a encore tiré la demande mondiale l'an passé, avec une croissance de 3,7%, contre 1,1% pour le G20, qui absorbe 80% de la consommation mondiale. Mais la tendance a été au ralentissement en 2012 : en 2011, la croissance de la consommation des Brics avoisinait les 6% et celle du G20 les 2%. Principale explication: le "ralentissement spectaculaire" de la demande chinoise, qui a progressé d'environ 4% contre près de 8% en 2011. Or la Chine est devenue le premier consommateur d'énergie au monde, dépassant les Etats-Unis.

Baisse de l?inensité énergétique

Les émissions de CO2 ont elles augmenté de 1,4% l'an passé, selon Enerdata, soit un peu plus que la croissance de la consommation. Avec le transfert du charbon vers le gaz, les Etats-Unis voient leurs émissions reculer de plus de 3%. Mais en dehors du Canada, les émissions augmentent partout ailleurs, y compris dans des pays européens (Royaume-Uni, Allemagne et dans une moindre mesure la France).

La nouvelle encourageante du rapport vient de l'intensité énergétique, c'est à dire de l'énergie consommée par rapport au PIB d'un pays. Le ratio a reculé de 1,7% en moyenne dans le G20, avec des baisses marquées aux Etats-Unis, en Chine et au Japon.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 01/06/2013 à 12:03
Signaler
en matière électrique , les pays émergents ne sont pas a notre niveau , d'ou un gigantesque gaspillage mondial , une pollution qui s'explique aussi par les technologies utilisées , il y'a qu'a visiter les bidonvilles de rio au Bresil pour voir l'état...

à écrit le 30/05/2013 à 11:10
Signaler
Heureusement que l'Europe a banni les ampoules à filament: voilà le résultat!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.