EDF lance une coentreprise pour exploiter de l'éolien en mer de Chine

 |   |  401  mots
(Crédits : Reuters)
L'industriel a conclu un accord avec le groupe China Energy Investment pour un projet de parc éolien offshore en Chine. Une opération estimée à près d'un milliard d'euros et qui doit permettre à l'entreprise française de poursuivre son développement dans les énergies renouvelables en Asie.

Le groupe énergétique français EDF a annoncé ce mardi avoir finalisé un accord de coentreprise avec le groupe chinois China Energy Investment (CEI), pour construire et exploiter de concert des projets éoliens en mer de Chine orientale.

EDF "prend une participation de 37,5% dans la coentreprise, via ses filiales EDF Renouvelables et EDF Chine, tandis que le groupe CEI conserve le reste du capital par l'intermédiaire de ses filiales Shenhua Renewable et Shenhua Clean Energy Holdings", précise un communiqué du producteur français d'électricité.

Lire aussi : L'éolien en mer pourrait devenir la première source d'électricité en Europe

Un milliard d'euros d'investissement

L'accord de coopération entre les deux groupes, signé en mars 2019 à l'occasion de la visite du président chinois Xi Jinping à Paris, concerne deux parcs éoliens en mer d'une capacité totale de 502 mégawatts (MW), situés au large de la province du Jiangsu (est).

"L'accord porte sur Dongtai IV, un parc éolien en mer de 302 MW mis en service en décembre 2019, et sur Dongtai V, un projet de 200 MW en cours de construction et dont la mise en service est prévue en 2021", ajoute EDF. Les deux partenaires poursuivent "conjointement" la construction de Dongtai V et exploiteront ensemble les deux parcs.

Aucun détail financier n'a été communiqué, mais lors de la signature de l'accord en mars 2019, l'Elysée avait indiqué qu'il représentait un investissement estimé à un milliard d'euros pour EDF. Ce dernier n'avait pas confirmé ce montant.

EDF développe l'énergie renouvelable en Chine

La Chine s'est lancée après l'Europe dans l'éolien en mer, mais avec environ 6 gigawatts en exploitation et de nombreux projets en cours, le pays représente aujourd'hui un potentiel important. EDF est déjà actif dans l'éolien en mer, avec plusieurs parcs mis en service en Europe et des projets en cours de développement en France, en Europe ou aux Etats-Unis, pour une capacité totale de près de 6,5 GW.

En Chine, le groupe est traditionnellement présent dans le nucléaire ou les services énergétiques, mais il se développe également dans les énergies renouvelables, avec une participation majoritaire acquise en 2016 dans le spécialiste de l'éolien UPC Asia Wind Management (AWM) et la création d'une coentreprise visant à développer des installations solaires en toiture.

Lire aussi : EDF se lance dans l'éolien en Chine

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2020 à 14:37 :
Si EDF a tant d'argent à dépenser c'est que ses factures ont augmenté vertigineusement depuis les années 2000, sans aucun contre-pouvoir !
a écrit le 03/06/2020 à 13:27 :
ce n'est pas investir c'est de l'évasion fiscale
voila a quoi serve les aides de l'états
en France edf pleure aux subventions pour mieux.
gaspiller notre argent comme la sncf avec ces achats immobilier aux usa
et l'accord de nos ministres des finances
a écrit le 03/06/2020 à 8:14 :
Plus de 10 ans de retard sur ses contrats d’EPR français et finlandais avec des pertes colossales à la clé, le même scénario qui s’amorce avec son contrat d’EPR en Angleterre et on continue de laisser à EDF le droit de prospecter et signer à l’international avec la Chine !!! Les lobbies de l’ENA et de polytechnique ont trouvé un terrain d’entente sur le dos du contribuable français qui paiera pour ces pertes abyssales et subventionnera ainsi la facture d’électricité des clients étrangers d’EDF
a écrit le 03/06/2020 à 7:18 :
Et pendant ce temps là:

EDF augmente ses TARIFS de 5,9% pour tenter de combler la gabegie obtenue dans d'autres pays où ses "participations" ont été un DESASTRE plus qu'évident!!!!
a écrit le 02/06/2020 à 18:41 :
EDF a des milliards à gaspiller en mer de Chine, par contre EDF a besoin de différentes aides de l'état en France pour assurer la survie.
a écrit le 02/06/2020 à 17:05 :
Ils n'apprennent jamais...

Le problème, c'est que avec EDF, c'est l'argent des français qui est donné aux chinois.
a écrit le 02/06/2020 à 16:24 :
EDF s'est planté grossièrement et à de nombreuses reprises en investissant à l'étranger. Maintenant, c'est USD 1 Mlds en Chine. Pathétique...
Cordialement
a écrit le 02/06/2020 à 15:53 :
apres avoir fait les transferts de technologies sur l'epr en en vendant 1 et en se faisant desromais doubler partout par les chinois, ils veulent recommencer avec l'eolien? on a bien compris?
faut publier les noms et adresses de gens qui signent des contrats comme ca au nom du pays, en cas de guerre c'est passible de cour martiale!
a écrit le 02/06/2020 à 15:12 :
Économie qui si nous n'avions pas à engraisser les paradis fiscaux des mégas riches nous ferait renouer enfin avec la prospérité. Pire il y aurait bien plus de chances qu'ils organisent un nouveau pillage de l'argent public via cette idée "venez nombreux vous former aux nouveaux métier de l’électricité offshore et voyager !" tandis que 10 sera donné à la formation, 9 seront détournés dans leurs paradis fiscaux.

On ne peut plus se traîner avec tout ces gros plein de fric imposés.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :