Engie va offrir 100 euros à ses clients qui bénéficient du « chèque énergie »

Catherine MacGregor, directrice générale d'Engie, annonce que ce « geste » sera fait en novembre. Elle se veut aussi rassurante quant au niveau des stocks gaziers en France pour affronter la saison hivernale. Le groupe a doublé au premier semestre son bénéfice net, à 5 milliards d'euros, par rapport à la même période de 2021, profitant des prix élevés de l'énergie.
Catherine MacGregor.
Catherine MacGregor. (Crédits : Reuters)

Article mis à jour à 8h20.

Le groupe français Engie, principal fournisseur de gaz dans le pays, a annoncé vendredi un bénéfice net plus que doublé au premier semestre à 5 milliards d'euros, contre 2,3 milliards un an plus tôt, grâce aux prix élevés de l'énergie.

L'entreprise, dont l'État détient près de 24%, souligne également dans un communiqué une "réduction significative de l'exposition financière et physique au gaz russe".

Grâce à ses bons résultats, la directrice générale d'Engie, Catherine MacGregor, a annoncé dans un entretien au Parisien publié jeudi sur le site du journal, que le groupe va offrir un « complément au chèque énergie » du gouvernement avec une remise d'un montant moyen de 100 euros par client en novembre. Cette mesure est un « geste citoyen » face à la flambée des prix de l'énergie, précise-t-elle, en amont de la publication vendredi des résultats du groupe.

« Nous allons offrir un complément au chèque énergie, distribué par le gouvernement, à tous nos clients qui en sont bénéficiaires, soit 880 000 personnes. Il prendra la forme d'une remise, d'un montant de 100 euros en moyenne par client en novembre », a précisé la directrice générale, précisant que le coût de cette mesure s'élevait à 90 millions d'euros pour le groupe.

La remise sera proportionnelle au montant du chèque énergie, et le coût de cette mesure s'élève à 90 millions d'euros pour Engie, a confirmé le groupe à l'AFP.

Un fonds de soutien aux PME

Par ailleurs, le groupe a également mis en place un fonds de soutien de 60 millions d'euros à destination des petites et moyennes entreprises, « qui va leur permettre d'avoir accès à des garanties dont elles ont besoin pour acheter de l'énergie », voire à « des facilités de paiement quand elles peinent à payer les factures ».

S'exprimant sur la réduction des livraisons de gaz russe vers l'Europe, Catherine MacGregor a assuré qu'Engie avait anticipé la situation, travaillant « depuis un certain temps sur différents scénarios, y compris celui d'une coupure totale des livraisons de gaz de Gazprom.»

« Le remplissage du stockage, en France, avance bien. Nous sommes aujourd'hui à 77%, et nous serons à 95%, voire 100%, à la fin de l'année », a-t-elle poursuivi, se montrant plutôt rassurante alors même qu'il y a à peine un mois, le groupe lancé un cri d'alarme avec TotalEnergies et EDF pour inciter les ménages et les entreprises à économiser l'énergie.

Lire aussiTotalEnergies, EDF et Engie lancent un cri d'alarme: économisez l'énergie pour éviter les pénuries cet hiver!

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 29/07/2022 à 8:19
Signaler
Donc si je comprends bien , vous avez un chèque gratuit et une réduction en plus tout cela payé 1/ par mes impots 2/ par ma facture de gaz . Je suis bien content de benner ma chaudière gaz cette année ! Je ne serai que la moitié du cochon de payeur.

le 29/07/2022 à 11:42
Signaler
Alors qu'ils vont se précipiter à aller acheter un éclan led c'est bien connu ! Ou bien partir en vacances aux baléares c'est sûr ! A moins que ce ne soit pour se payer la dernière Audi à tous les coups ! 200 balles non mais oh où va t'on ?

à écrit le 29/07/2022 à 8:18
Signaler
Rien de rassurant dans ces aumônes! En tant qu'assisté, ils vont pouvoir nous imposer tout ce qui leurs passent par la tête! Un bien mauvais présage! A part ça tout va pour le mieux?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.