Plombé par la conjoncture, Rio Tinto veut économiser 7 milliards

 |   |  240  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le géant minier anglo-australien a annoncé jeudi s'être fixé un objectif de 7 milliards de dollars de réduction des coûts et des investissements d'ici fin 2014. Le groupe déplore la hausse de ses coûts en Australie et la morosité économique en Europe et aux États-Unis.

Cette annonce ne constitue pas franchement une surprise. Jeudi, le géant minier anglo-australien a annoncé qu?il visait "plus de 5 milliards de dollars" de réduction de ses coûts d'exploitation et de soutien d'ici fin 2014 par rapport au niveau de 2012". De plus, il souhaite réduire d'un milliard de dollars ses coûts d'exploration pour fin 2012 et 2013, et diminuer d'un milliard également ses investissements en 2013.

Lors d?une conférence téléphonique, Tom Albanese, le PDG de Rio Tinto, a souligné que le gros des économies se fera dans la branche aluminium et les opérations australiennes de charbon.

Des "incertitudes majeures"

Pour justifier cette politique, le groupe a fait état d?"incertitudes majeures" à propos de la croissance en Europe et aux Etats-Unis. Dans un communiqué, il s?est dit "prudemment optimiste" à propos de la Chine, son client clé. Car Pékin représente 60% des importations mondiales de minerai de fer, premières sources de revenu pour Rio Tinto.

De fait, l'économie australienne bénéficie depuis plusieurs années de la forte demande des pays émergents, la Chine en tête, pour les matières premières dont elle est une grande productrice et exportatrice. Mais son secteur minier est confronté à l'érosion des cours, à la hausse des coûts d'exploitation, ainsi qu?au ralentissement de l'activité du géant chinois.

Lire aussi : Rio Tinto veut se séparer de plus de 150 postes en France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2012 à 8:55 :
Merci de bien vouloir forwarder cet article à M.Montebourg..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :