Petroplus : nouveau délai pour la reprise

Aucune des cinq offres de reprise n'ayant été jugées sérieuses, le délai a été repoussé au 16 avril prochain.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le délai est repoussé une fois encore. Les propositions de rachat des cinq candidats à la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne (Seine-Maritime) ne sont pas rejetées par les administrateurs judiciaires mais ont été jugées "incomplètes", a déclaré à Reuters Laurent Patinier, représentant CFDT sur le site de Petit-Couronne.

Prochaine étape le 16 avril

Les repreneurs intéressés par le site ont désormais jusqu'au 16 avril, date fixée préalablement par le tribunal de commerce de Rouen pour la fermeture de la raffinerie, pour étoffer leur dossier, a précisé le syndicaliste. Avant d'ajouter qu'une procédure de consultation en vue d'un "plan de sauvegarde de l'emploi" (PSE) avait été ouverte en parallèle. Le ministère du Redressement productif n'avait pas encore commenté ces informations en milieu de journée.

"Aucun des dossiers déposés ne constitue toutefois une offre susceptible d'être présentée au Tribunal dans l'objectif d'un plan de cession, indique Petroplus dans un communiqué, faute de comporter les éléments suivants : un engagement ferme, formalisé dans une offre structurée, des preuves de financement (approvisionnement en pétrole brut, exploitation de la raffinerie, modernisation de l'outil industriel) et un plan d'investissement et de développement, qui permettent la poursuite de l'activité et la préservation des emplois".

La question de la participation de l'Etat


Quelques instants auparavant, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem avait pourtant assuré que deux des offres déposées avaient été jugées "sérieuses". Avant d'annoncer que l'Etat n'aurait peut-être pas besoin de participer à la reprise du site. Une déclaration en réponse à la promesse faite la veille par le ministre du Redressement productif. Arnaud Montebourg avait en effet confié que l'Etat pourrait se porter actionnaire minoritaire si un repreneur sérieux se présentait. La partie est donc loin d'être terminée.

Lire aussi: Petroplus, quinze mois de rebondissements
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 07/02/2013 à 11:54
Signaler
Dire que Petroplus a eu des difficulté suite à l'arrêt d'importation du petrolé Iranien et oui, cette rafinerie a été concu pour rafiner le petrole iranien si on ne lui fournit plus sa matière premiere , il faut l'adapter donc investir pour changer s...

à écrit le 06/02/2013 à 23:07
Signaler
et pendant ce temps les AGS payent 500 personnes qui ne font rien dans une usine arrêtée. On va arrêter quand cette mascarade ?

à écrit le 06/02/2013 à 22:15
Signaler
Merci à la Tribune de nous éclairer sur une question que tout le monde se pose et à laquelle personne ne répond vraiment : depuis le temps que dure cette affaire Pétroplus qui paie les salaires et les charges de ce personnel et pour quel travail four...

à écrit le 06/02/2013 à 20:17
Signaler
Surprenant , à partir du moment ou des repreneurs se présente c'est qu'ils sont sérieux . Soyons logique tout le monde ne peut pas s'offrir une raffinerie . J'ai l'impression que le tribunal de commerce et les mandataires, préféreraient liquidé cette...

le 07/02/2013 à 6:17
Signaler
Une entreprise vouée à la fermeture, car le raffinage mondial est en surcapacité même si d'une région à l'autre il peut y avoir des manques, fait rentrer les charognards qui attendent des pouvoirs publics des aides qui seront placées ailleurs, car ce...

le 09/02/2013 à 14:24
Signaler
A TOUS. Il vous faut lire les journaux,qui disent tous que nos politiques fonctionnaires en surnombre,sont trop payés pour le résultat Sont incapables de distinguer les lignes vitales de production,car Ils n'ont jamais mis le pied en Entreprise; ...

à écrit le 06/02/2013 à 18:14
Signaler
Ridicule: Dans quel délai allons-nous assister à la démission de Montebourg? Suis-je le seul à l'attendre; ce jour?

le 06/02/2013 à 22:17
Signaler
Bonne question que nous sommes très nombreux à nous poser car en plus il nous coute très cher pour un peu d'air brassé !!!

le 06/02/2013 à 22:23
Signaler
Monsieur Le Branquignol est toujours en poste mais pour combin de temps? C'est quand meme etonnant Vu les annonces faites par ce soi-disant Ministre d'une part et d'autres il doit être entoure par des incompetents notoires qui n'ont aucune idee surl'...

à écrit le 06/02/2013 à 18:02
Signaler
décidément, il y a un vrai problème de compétence technique dans l'analyse de plans d'affaires chez ce ministre : quand il dit « sérieux et financé », on aboutit à peu près tout le temps à « en vrai, c'est mal foutu et pas fini". C'est un problème sé...

à écrit le 06/02/2013 à 17:57
Signaler
Une fois de plus le gouvernement nous "enfume" et veut gagner du temps au détriment du personnel de Petroplus et de l'opinion publique.....la prise de participation de l'état est un leurre et n'a aucun fondement économique les faits : 1/ l'Europe es...

le 06/02/2013 à 22:19
Signaler
cette entreprise est propriété des syndicats ...aucun repreneur sérieux n y investira

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.