LTDE

100 000 véhicules électriques circulent en France

 |   |  413  mots
La mobilité électrique a le vent en poupe en France.
La mobilité électrique a le vent en poupe en France. (Crédits : Enedis)
La France est devenue récemment le premier pays européen à franchir le cap des 100 000 véhicules électriques en circulation sur ses routes. Selon les projections, pas moins de 350 000 modèles pourraient rouler à travers le pays à l'horizon 2020.

Depuis mars, 100 000 véhicules électriques circulent sur les routes de France. L'Hexagone se place ainsi à la tête des pays européens pour la mobilité zéro émission. L'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), qui comptabilise les immatriculations de véhicules particuliers et utilitaires 100 % électriques depuis 2010, constate même une accélération du marché depuis le début de l'année 2017 avec près de 7000 immatriculations en moins de 3 mois, soit une croissance de 24 %. En ajoutant les véhicules hybrides « plug-in », ce sont 117 000 véhicules « verts » qui sont en circulation. Ce succès tient, selon l'Avere, aux différentes mesures incitatives mises en œuvre depuis quelques années, comme le bonus de 10 000 euros pour l'achat d'un véhicule électrique ou le soutien public à l'équipement en infrastructures de recharge privées ou publiques. Les évolutions technologiques, et notamment l'arrivée de modèles disposant d'une autonomie de 300 km, ont également contribué à l'adoption croissante d'une mobilité zéro émission.

80 % des automobilistes prêts à changer leurs habitudes de mobilité

Ce succès marque par ailleurs une évolution des mentalités vis à vis de la mobilité électrique. Selon l'enquête Ipsos « les Français et la mobilité électrique » de septembre 2016, 35% des automobilistes se déclarent « prêts à passer à l'électrique ». S'ils ont déjà effectué un essai ou qu'ils bénéficient d'une solution de recharge à proximité, ils sont 50 % dans ce cas. Et pour 2 sondés sur 5, la voiture électrique répond à leurs besoins quotidiens de mobilité. L'enquête nous apprend également que 80 % des Français interrogés se disent prêts à changer leurs habitudes de mobilité pour améliorer la qualité de l'air. « Au-delà des mesures d'accompagnement de ce marché et des progrès technologiques sur les batteries et les piles à combustible, il faut aussi s'intéresser aux préoccupations majeurs des Français comme la santé et la liberté de déplacement » estime ainsi Joseph Beretta, Président de l'Avere-France.

« Quand on instruit ces questions, on constate que la mobilité électrique apporte une solution radicale et durable pour améliorer la qualité de l'air tout en préservant cette liberté de mobilité. Cela nous conforte dans le sentiment que la mobilité électrique n'est qu'au début de sa croissance ».

L'Avere estime en effet, qu'à l'horizon 2020, la France devrait compter plus de 350 000 véhicules 100 % électriques en circulation, à condition, précise Joseph Beretta, que « l'accompagnement des pouvoirs publics se poursuive tout au long de cette phase de mutation ».

Elsa Belanger

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2017 à 10:38 :
Pendant ce temps la Chine immatricule 500'000 voitures électrique par année et prévoit 1 million en 2020 par année. En plus de cela TOUS les motos et scooters sont électrique en Chine, les autres sont interdit.
http://www.spiegel.de/auto/aktuell/auto-shanghai-2017-elektroautos-chinas-erfolgsstrategie-a-1144511.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :