LTDE

Les énergies vertes gagnent du terrain

 |   |  254  mots
(Crédits : DR)
Les 15 ans d'efforts en faveur des énergies vertes en Europe présentent un bilan globalement positif. En outre, ils continuent à croître dans les pays de l’UE même si certains n’atteindront pas les objectifs fixés.

Depuis 2004, la production d'énergie issue de l'éolien, du solaire, de la géothermie ou encore de la biomasse augmente en permanence... Au sein de l'Union européenne, fin 2017, leur part a ainsi atteint 17,5 % de la consommation finale d'énergie. Pour rappel, l'ensemble de l'Europe s'était engagé en 2007 (ce qui s'est traduit dans la législation en 2009) à ce que sa consommation finale d'énergie soit constituée à 20 % de renouvelable pour 2020. A un an de l'échéance, l'objectif n'est pas tout à fait atteint. Pour autant, certains pays tirent largement leur épingle du jeu à l'instar de la Suède, la Finlande, et la Lettonie qui ont verdi leur consommation totale à hauteur, respectivement de 54,5%, 41% et 39%... La France, elle, ne se situe pas trop mal : dans l'Hexagone, les énergies renouvelables pesaient en 2017 pour environ 17% dans la consommation finale.

Aller encore plus loin...

Mais avec l'Accord de Paris et le Plan climat, les objectifs fixés par l'Union européenne comme par la France en matière d'énergies renouvelables ont été revus à la hausse. Ainsi l'Union européenne a décidé, dans son nouveau paquet énergie-climat 2030, d'atteindre 27 % d'énergies renouvelables dans sa consommation finale brute. La France a, quant à elle, inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte l'objectif de porter cette part à 32 % en 2030... Pour l'heure dans le mix énergétique de l'Hexagone l'énergie hydraulique constitue la plus importante source d'EnR (52 % du parc renouvelable total). Suivent l'éolien (28% du parc vert) et le solaire (pour environ 15% dans le mix).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :