LTDE

Trophée Andros : l’électrique va se mesurer au thermique

 |   |  340  mots
(Crédits : Trophée Andros)
La première compétition automobile au monde 100% électrique, lancée en 2010, revient pour une nouvelle saison dès ce week-end, avec deux premières manches à Val-Thorens (Savoie).

Qui succèdera à Aurélien Panis, vainqueur de l'Enedis Trophée Andros électrique l'an passé ? La compétition s'annonce une nouvelle fois palpitante sur la glace de la série 100% électrique du Trophée Andros (qui connaîtra sa 30e édition cette année).

Au programme, d'abord deux manches par week-end à Val Thorens cette semaine, puis à Andorre (21 et 22 décembre), Isola 2000 (11 et 12 janvier), Serre Chevalier (19 et 20 janvier), Lans-en-Vercors (25 et 26 janvier), une manche à Super-Besse (2 février) avant un grand final à Paris, au Stade de France, le 9 février. Les horaires détaillés de chacune des étapes est disponible sur ce lien.

Déjà engagés l'an dernier, certains pilotes seront de nouveau au départ cette année : Vincent Beltoise (sur la voiture « Stef », deuxième du général 2017-2018), Christophe Ferrier (« Métropole Nice Côte d'Azur », troisième), Louis Gervoson (« ALD Automotive », quatrième), Clémentine Lhoste (« Loxam », sixième et seule femme de l'épreuve), Sacha Prost (« Polartec », neuvième) et Louis Rousset (« Le Petit Forestier », huitième l'an dernier).

L'électrique, l'avenir de la course

Parmi les nouveautés pour cette saison 2018-2019, le retour de Nicolas Prost, fils de la légende Alain Prost et vainqueur des deux premières éditions de la série électrique (2010 et 2011). Il pilotera la voiture numéro 32, l'une des Andros Sport 01, nouveau châssis équipé de quatre roues motrices et directrices 100% électrique.

Quatre modèles de cette voiture électrique nouvelle génération viendront, pour la première fois, se mêler à la compétition thermique ! L'Andros Sport 01, équipée d'une batterie de 700 volts 1 000 ampères, pour une puissance de 340 chevaux, fera ainsi office de vitrine pour ce qui devrait être l'avenir du Trophée Andros. Aurélien Panis est déjà annoncé partant pour se mesurer aux thermiques avec l'Andros Sport 01.

Car comme l'ont déjà affirmé le patron de l'épreuve, Max Mamers, l'avenir du Trophée Andros s'inscrit dans le 100% électrique, qui devrait définitivement remplacer la série thermique dans les années à venir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :