LTDE

L'énergie venue du froid

 |   |  220  mots
Magasins, immeubles de bureaux, musées... De nombreux grands bâtiments parisiens ont quotidiennement besoin de froid. La capitale possède l'un des plus importants réseaux mondiaux de froid urbain ; exploité et développé par l'entreprise Climespace.

Avec des températures qui peuvent rapidement dépasser les 30 degrés en été, de nombreux bâtiments de Paris ont besoin d'un réseau de froid efficace et abondant.

140 km de tuyaux, 12 000 mètres cubes d'eau en circulation, le réseau Climespace fourni plus de 500 bâtiments : de l'Assemblée nationale au Louvre, en passant par les Galeries Lafayette, tous profitent de la circulation d'eau glacée pour refroidir leurs locaux. Vincent Gaschignard, Responsable conduite, bilan et optimisation - GDF Suez :

Cette centrale est un réfrigérateur géant dans laquelle l'eau rentre à 10 degrés et ressort à 2 degrés.

Ce réseau urbain de froid comporte 9 sites de production et 3 espaces de stockage pour les périodes de forte demande. Des réserves qui s'effectuent sous différentes formes :

La première c'est celle que l'on a déployée en premier sur le réseau, c'est un stockage sous forme d'eau glacée. Cela permet de stocker des grandes quantités d'énergies mais il faut beaucoup de volume. La deuxième solution, développée à partir des années 2003-2004, utilise les stockages sous forme de pain de glace.

Avec une production de près de 412 gigawattheures par an de froid, les centrales sont totalement invisibles et intégrées dans les sous-sols de la capitale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :