Le mot de la semaine : confiance

 |   |  664  mots
(Crédits : Pixabay)
Nécessaire au fonctionnement d'une équipe, voire de toute l'entreprise, la confiance ne se décrète pas. Elle se construit pas à pas dans la durée. Comme une partie d'échecs.

Indispensable, vitale, la confiance entre dirigeants et managers ainsi qu'entre managers et collaborateurs en se décrète pas. On l'a ou pas. « Il n'y a pas de confiance sans risque. C'est un état dynamique, jamais acquis une fois pour toutes », analyse Yannick Meiller, professeur à ESCP Europe Business School qui coorganise ce 4 juillet, avec le Lab du Club des directeurs de la sécurité des entreprises (CDSE) et Thales, l'Odyssée 2019, une expérience immersive sur les enjeux de sécurité-sûreté au Dernier étage, à Paris. « La confiance est fondamentale dans le fonctionnement d'une entreprise. C'est elle qui libère les initiatives et la capacité de chacun à se surpasser », indique Jean-Louis Roussel, DG Pharma & Beauty, un spécialiste de la formulation et de la sous-traitance dans le secteur de la pharmacie et des cosmétiques (60 millions d'euros de chiffre d'affaires, 400 salariés).

« La confiance est le résultat d'une construction qui se base sur l'exemplarité et la fiabilité de la direction et des managers. L'équipe doit voir dans son chef quelqu'un de fiable, sincère ou, du moins, transparent qui annonce et tient ses engagements, sait prendre du recul, reconnaître ses erreurs...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/09/2019 à 9:06 :
Elle devrait en effet être la norme au sein de l'organisation d'une entreprise mais principe oligarchique et dumping social obligent c'est la crainte qui la gère actuellement avec tous les dégâts catastrophiques que cela génère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :