La liberté, seule garante de la confiance

 |   |  1066  mots
Mathieu Laine, entrepreneur et fondateur de la société de conseil Altermind.
Mathieu Laine, entrepreneur et fondateur de la société de conseil Altermind. (Crédits : Juliette Valtiendas)
ENTRETIEN. Mathieu Laine vient de publier « Il faut sauver le monde libre » (Plon). Promoteur du libéralisme économique et politique, il explique pourquoi c'est le seul système capable de restaurer la confiance.

LA TRIBUNE - Dans l'introduction de votre livre, vous dites que « les valeurs du monde libre sont les garantes autant que les moteurs de la société de confiance ». Pouvez-vous expliquer comment ?

MATHIEU LAINE - Ce que j'ai appelé le monde libre, c'est tout un univers de principes essentiels passés au tamis de l'Histoire et structurant notre destinée. Ces valeurs, ce sont la liberté, la responsabilité, la propriété, la protection de la personne humaine, la séparation des pouvoirs, la sécurité juridique, la démocratie, le pluralisme et la libre confrontation des idées contraires. Elles ont fini par borner efficacement nos vies et sont devenues les piliers de notre développement. Elles sont les garantes autant que les moteurs de ce qu'Alain Peyrefitte a appelé, dans un livre merveilleux, la société de confiance. À l'opposé du matérialisme historique, « le sésame du développement, c'est la personne humaine », nous dit Peyrefitte, et le contexte idéal pour que le plus grand nombre s'émancipe, c'est la confiance accordée à l'initiative personnelle, à la liberté en tant que matrice de création et d'invention, tout en bornant celle-ci grâce à l'État de droit. Toutefois, au fil des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/07/2019 à 12:40 :
Le monde libre ?!!!!!

C'est marrant d'avoir ceux qui jouissent des facilités de l'état, qui parle de libéralisme tout en voulant garder des avantages !!!

Le monde libre, pour les 1%, pour qui vous parlez? qui sont ceux qui sèment la mort dans tout les pays a matières premières? la délégation des exploitations des humains me semble avoir comme liberté celle d'enfermer les résidents de ces pays dans une misère ou la seule liberté est de quitté pour ensuite mourir dans la méditerranée?
a écrit le 18/07/2019 à 16:09 :
Le libéralisme de l'occident nous chante la douce mélodie du python Kaa : "aie confiance, aie confiance" !
a écrit le 18/07/2019 à 12:13 :
"Tout dépend en réalité de ce que l'on en fait."

Merci. Et c'est dans tous les domaines de la sorte, un couteau peut vous sauver la vie comme vous l'ôter, il serait temps d'arrêter de désigner l'outil comme ennemi, c'est aussi grotesque qu'improductif.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :