Les créations d'entreprises repartent à la hausse

 |   |  149  mots
Le nombre cumulé d'entreprises créées a légèrement augmenté au cours des douze derniers mois (+0,4%).
Le nombre cumulé d'entreprises créées a légèrement augmenté au cours des douze derniers mois (+0,4%). (Crédits : reuters.com)
Après avoir reculé de 7,7% en janvier, elles connaissent une hausse de 1,2% en février, selon l'Insee. Les micro-entrepreneurs représentent la moitié des créations d'entreprises du mois dernier.

L'Insee a fait part vendredi 13 mars d'un "regain" des créations d'entreprises en France. Leur nombre a augmenté de 1,5% en février. Au total 43.905 entreprises ont été créées en France ce mois-là. L'Institut national de la statistique et des études économiques relève en outre qu'en excluant les micro-entrepreneurs, la hausse du nombre d'entreprise crées était encore plus soutenue, atteignant 2,7%.

En janvier, les créations avaient chuté de 7,7%, tous types d'entreprises confondus.

Les micro-entrepreneurs représentent la moitié des créations

Le mois dernier, 50,5% des créations d'entreprises ont été des demandes d'immatriculation émanant de micro-entrepreneurs, une proportion en baisse d'un point par rapport à la fin de 2014, a relevé l'Insee.

Par ailleurs, le nombre cumulé d'entreprises créées a par ailleurs augmenté légèrement au cours des douze derniers mois (+0,4%).

    Lire aussi >> VTC: le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises en 2014

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2015 à 11:37 :
Normal en période de forte hausse du chômage. La fin justifiant les moyens les chômeurs créent leurs entreprises ou du moins leurs propres emplois. Tout ça va hélas se traduire par une augmentation des défaillances compte tenu du niveau or norme des impôts et des charges en France. Il faut d'urgence revoir la politique d'aides sociales, libérer le travail, diminuer les déficits publics et le nombre des élus. Des recettes connus que ni le PS ni l'UMP n'ont appliquées. Il en résulte une crise sociétal majeure. Les propositions archaïques du FN viendront aggraver cette situation. Nous payons le prix fort de politiques économiques inique depuis 30 ans.
a écrit le 14/03/2015 à 8:50 :
Donc une baisse totale de 6.5% sur deux mois, pas mal pour un soi-disant début d'amélioration en 2015. La com. c'est bien , les résultats c'est mieux..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :