VTC : le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises en 2014

 |   |  324  mots
Le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises l'an dernier a été celui des voitures de transport avec chauffeur (VTC), en raison de l'entrée en vigueur en octobre 2014 de la loi Thévenoud sur les taxis et VTC
Le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises l'an dernier a été celui des voitures de transport avec chauffeur (VTC), en raison de l'entrée en vigueur en octobre 2014 de la loi Thévenoud sur les taxis et VTC (Crédits : DR)
L'Insee a annoncé mardi que 550.700 entreprises avaient été créées en France l'an dernier, soit 2% de plus qu'en 2013. L'institut évoque un bond de 85% des créations d'entreprises se consacrant au transport de voyageurs.

Les créations d'entreprises repartent à la hausse. L'Insee a annoncé mardi que 550.700 entreprises avaient été créées en France en 2014, soit 2% de plus qu'en 2013, mais a précisé que la grande majorité ne créaient pas d'emplois. L'Institut national de la statistique et des études économiques a indiqué dans un communiqué que "seulement 5% des entreprises (étaient) employeuses au moment de leur création", avec en moyenne 2,7 salariés par entreprise.

En 2013, le nombre de créations d'entreprises avait au contraire fléchi, de 2%. De manière générale, le chiffre de créations d'entreprises est plus ou moins stable en France depuis la mise en place en 2009 du régime de l'auto-entrepreneur, fluctuant autour de 550.000, a relevé l'Insee.

Le secteur du transport a le vent en poupe

Plus en détail, les secteurs dans lesquels le plus grand nombre d'entreprises ont été créées l'an dernier sont le commerce, transports, hébergement et restauration (152.200 entreprises créées), ainsi que le soutien aux entreprises (117.400), puis la construction (76.500).

Incontestablement, le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises l'an dernier a été celui des voitures de transport avec chauffeur (VTC), en raison de l'entrée en vigueur en octobre 2014 de la loi Thévenoud sur les taxis et VTC. L'Insee a ainsi noté l'an dernier un bond de 85% des créations d'entreprises se consacrant au transport de voyageurs.

Lire : Uber veut créer 50.000 postes en Europe

Autres progressions importantes: les créations d'entreprises de restauration rapide (+18% en 2014), et celles de sociétés de nettoyage de bâtiments (+33%).

Enfin, les auto-entreprises restent le mode préféré de création, avec une proportion de 51% l'an dernier des sociétés créées, un chiffre qui "se stabilise après l'engouement des premières années".

Les chiffres de l'Insee sont des chiffres bruts, qui ne tiennent pas compte des défaillances d'entreprises, au nombre de 62.586 l'an dernier selon un pointage du cabinet d'études Altares.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2015 à 10:57 :
LE CHANGEMENT C EST AUSSI DETRUIRES DES CIDADELLES DE MAGOULLIEURS ET IL Y EN A A DANS TOUTES LES PROFESSIONS???
a écrit le 28/01/2015 à 6:38 :
A habemus , c'est pas les taxis qui ont loupe le 21 eme siècle , c'est la france qui n'est pas capable de crée des emplois dans des secteurs innovants , tous VTC avec presque 5 millions de chômeurs la situation est catastrophique , les créations de VTC masquent un problème économique très grave , ce n'est qu'une spoliation des détendeurs de licence de taxis , l'état a chercher a crée des emplois sans mettre un sous pour indemniser les taxis c'est juste dégueulasse , d'autre part comment peut t'on généraliser une profession après une mauvaise
Expérience , les nouveaux VTC sont juste des anciens taxis sans licence .
a écrit le 28/01/2015 à 2:48 :
N oublié pas que le taxi reflète son client... À méditer... Un jour viendra ou un vtc fera la même ou même pire vu sa situation explotation par un Big Mac
a écrit le 28/01/2015 à 1:20 :
Les taxis parisiens ont loupé le 21ème siècle. J'en veux pour preuve, un taxi peu scrupuleux a tenté de me surfacturer une course lors d'un trajet de nuit, il s'est excusé un peu gêné lorsque je m'en suis rendu compte à mi-chemin et m'a laissé sortir du véhicule sans demander son reste.

J'ai alors contacté un Uber qui est arrivé en 30 secondes top chrono, la course m'a couté 14€ - 10€ de réduction, soit 4€, alors qu'avec le compteur du taxi, j'en était pour 40€ !
Des histoires comme celles-ci, j'en recense des dizaines dans mon entourage et tous sonnent le même son de cloche : "-Sur Paris, les taxi c'est fini !"

Tous n'ont pas la même éthique mais en tant que client qui désire aller d'un point A à un point B, j'en ai raz-le-bol de tirer à la courte-paille ; ca faisait déjà bien 3 mois que je privilégiais systématiquement Uber, désormais je ne me pose même plus la question.
a écrit le 27/01/2015 à 20:39 :
Grande nouvelle, l'économie française est sauvée avec les VTC... encore mieux que les auto-entrepreneurs. D'ailleurs les constructeurs automobiles français en bénéficient déjà à plein. Ah zut, non ce sont encore les constructeurs allemands. Transporter des clients, en Audi , Bmw ou Mercedès, c'est meilleur pour le chiffre d'affaire et en plus c'est gratifiant pour l'ego. Et puis au pire, les gogos qui ont cédé aux sirènes pourront toujours s'inscrire sur blablacar pour essayer de réduire leurs pertes...
a écrit le 27/01/2015 à 19:47 :
"Incontestablement, le secteur le plus dynamique pour les créations d'entreprises l'an dernier a été celui des voitures de transport avec chauffeur (VTC), en raison de l'entrée en vigueur en octobre 2014 de la loi Thévenoud sur les taxis et VTC."

En quoi la loi Thevenoud, qui plus entrée en vigueur en toute fin d'année (Octobre 2014), peut elle être la raison de la dynamique du marché des VTC et donc des embauches en 2014? Le législateur est intervenu justement parce que le marché était devenu trop dynamique au goût des taxis et pour essayer de clarifier les compétences de chacun!

Il y a de quoi bondir parfois!
a écrit le 27/01/2015 à 17:13 :
Normal. Les VTC prennent la place des taxis qui suicident leur profession par manque de sérieux et d'envie de travailler. Ce week-end, en soirée, j'essaie de prendre un taxi pour rentrer. Je vais signe à un taxi qui passe avec la lumière verte allumée. Il passe sans s'arrêter. Rebelote avec un deuxième puis un troisième....Visiblement les taxis parisiens sont assez riches pour se permettre de snober des clients. Agacé et peu vexé je l'avoue, j'ouvre alors mon appli Uber. 4 minutes plus tard une belle berline vient me prendre. Les taxis vont disparaitre mais ils auront creusé leur propre tombe!
a écrit le 27/01/2015 à 13:08 :
ET ILS N'ONT PAS DE MAIL.
Pourquoi ? face aux minables sociétés de taxis qui ont voulu faire de Paris une ville ou le système de gestion des licences relève de la Mafia, il est temps que les choses changent.
Les taxis n'ont JAMAIS eu le sens du service. Avec les VTC NOUS avons du SERVICE.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :