Maisons de retraite : la fusion entre Medica et Korian va créer un leader européen

 |   |  477  mots
(Crédits : Reuters)
Les deux groupes français spécialistes de l'hébergement des personnes âgées en établissements spécialisés s'apprêtent à fusionner pour être plus forts sur le marché européen.

Fusion en vue dans le secteur de l'aide à la personne. La population européenne des personnes âgées doit doublé à l'horizon 2050, et les groupes français de maisons de retraite Korian et Medica entendent bien tirer profit de cette évolution démographique. Pour se renforcer, ils annoncent ce lundi 18 novembre leur projet de rapprochement "entre égaux".

Le groupe entend devenir leader du secteur en Europe, devant le concurrent Orpea. Il disposerait après sa fusion de 29.480 lits en France, 15.709 en Allemagne, 6.494 en Italie et 5.481 en Belgique. Approuvée à l'unanimité des deux conseils d'administration, cette opération doit également leur permettre d'augmenter d'un tiers leur chiffre d'affaires combiné à l'horizon 2017.

Un portefeuille d'activités plus diversifiées

"La position de leader européen du nouveau groupe lui permettrait de poursuivre sa croissance organique et externe, d'ouvrir la voie vers de nouveaux métiers de services aux seniors et de viser un objectif de chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros à horizon 2017", a souligné le tandem.

Le PDG de Medica, Jacques Bailet, a souligné auprès de l'AFP que cette fusion représentait une "opportunité" pour les deux groupes car "clairement, en étant plus grands, encore mieux reconnus, nous aurons des atouts encore plus forts que séparément aujourd'hui à faire valoir".¨

Il bénéficierait également d'un portefeuille d'activités diversifiées et complémentaires (maisons de retraites, cliniques spécialisées, résidences intermédiaires et réseaux de soins à domicile).

Les dirigeants des deux groupes ont assuré que cette fusion n'aurait aucun impact sur l'emploi, mais qu'elle permettra en revanche de générer 15 millions d'euros d'économies annuelles d'ici trois ans, et ce grâce à l'optimisation des achats et celle d'un certain nombre de frais de fonctionnement.

10 actions Korian pour 11 actions Medica

En cas de fusion, Yann Coléou deviendrait directeur général du nouveau groupe, tandis que Jacques Bailet serait président dédié à l'international du conseil d'administration. Christian Chautard, actuel président non exécutif du conseil de Korian, serait par ailleurs nommé vice-président dans un premier temps avant d'accéder à la présidence du conseil dans un délai d'un an à compter de la réalisation de la fusion.

Lundi matin à la Bourse de Paris, l'action Medica bondissait de 6,34% à 21,30 euros à 09h05, dans un marché en baisse de 0,29%. Le titre Korian cédait, lui, 2,41% à 24,70 euros. L'action Orpéa est inchangée (-0,07% à 40,17 euros).

L'opération de fusion reste soumise au feu vert de l'Autorité de la concurrence française, et devra ensuite être approuvée par les actionnaires des deux sociétés lors d'une assemblée générale extraordinaire, qui pourrait se tenir au premier trimestre 2014. Elle devra également passer par une procédure d'information et de consultation des instances représentatives du personnel des deux groupes. Aux termes de la transaction, les actionnaires de Medica recevraient 10 actions Korian pour 11 actions Medica.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2013 à 17:06 :
pour mieux exploiter les vieux
a écrit le 18/11/2013 à 16:37 :
on mettrait ces personnes dans un hôtel 4 étoiles cela reviendrait moins cher et mieux nourris et loges
a écrit le 18/11/2013 à 16:27 :
ce sont des lieux ou on se fout des clients.seul l argent compte.il ne faut jamais rendre visite en dehors des heures car la surprise on est pris pour du betail
a écrit le 18/11/2013 à 14:27 :
Bien d'accord avec la plupart des commentaires.

La fin de nos vies ne devrait pas être gérée par des organismes privés, mais plutôt par des sociétés de type social et solidaire, sans but lucratif, mais avec une exigence de qualité et de coûts maîtrisés.

Rien qu'en ôtant du circuite les actionnaire privés, je suis sûr que les coûts baisseraient de 20 à 30 %. Minimum.
a écrit le 18/11/2013 à 13:45 :
Et l'Homme dans tout ça ?. Parce que c'est d' êtres humains dont on parle, non ?
a écrit le 18/11/2013 à 13:39 :
Content pour eux mais pour les seniors et le personnel ? quant aux tarifs !!! c'est devenu un marché' où la part humaine est complètement ignorée. Ecoeurant.
a écrit le 18/11/2013 à 13:32 :
Hé ben, cela ne va pas améliorer les coûts de séjour... déjà dans les plus chers d'Europe.
a écrit le 18/11/2013 à 12:57 :
Vous êtes incapables d'écrire un article sans faire de fautes, votre marque de fabrique , sans doutes...
a écrit le 18/11/2013 à 12:45 :
pour ce qui est de "tirer profit," toutes ces boutiques privées pour vieux, l'Etat se montrant plus que défaillant en ce domaine, les vIeux,.... ( "matériau "prénommé "l'or gris"), pour "tirer profit," Korian et consort s'y entendent. !!! Les actionnaires de ces boutiques , font de bons bénéfices.... Donnez nous les prix de journée.. Autour de 4OOO Euros par mois , tarif de base... ????
a écrit le 18/11/2013 à 12:36 :
Bizarrement, dans les maisons de retraite de ces grands groupes, les effectifs soignants sont réduits au minimum légal, pour toujours plus de profits.... Il n'y a qu' a regarder le turnover du personnel pour s'en convaincre. C'est honteux. On traite nos seniors comme du bétail!
a écrit le 18/11/2013 à 12:36 :
Avec des tarifs exhorbitants nos vieux seniors préfèrent se faire assister chez eux.
a écrit le 18/11/2013 à 11:48 :
ils ne parlent jamais de leurs clients.....qualite,acceuil,soins....
seul les résultats les intéressent ....
a écrit le 18/11/2013 à 11:48 :
ils ne parlent jamais de leurs clients.....qualite,acceuil,soins....
seul les résultats les intéressent ....
Réponse de le 18/11/2013 à 12:50 :
Pas souvent douchés, cheveux sales, personnel toujours de passage et non diplômé. Médicaments donnés sans surveiller la prise, sont souvent au fond du fauteuil. Si vous sonnez c'est troujours la pause. Sans compter le vol de linge. Il y a beaucoup à dire. A titre personnel je trouve que les dirigeants de ces établissements ne contrôlent pas assez le personnel de toute façon la paye tombe à la fin du mois et les familles règlent entre 2 800 et 3000 eurs .
Réponse de le 18/11/2013 à 20:25 :
Tous ces commentaires acerbes alors que pour une fois dans cette période de crise des entreprises françaises tirent leur épingle du jeu et s'imposent même comme des leaders internationaux...
Tout cèle est malheureusement bien français.

Vous feriez mieux de vous réjouir que nos entreprises de services soient aussi prospères. Il s'agit en effet d'emplois non de localisables !!
Réponse de le 20/11/2013 à 12:07 :
Angèle votre commentaire est honteux... Je suis moi même aide médico psychologique. Le personnel est en aucun cas à mettre en cause dans cet article.
Réponse de le 22/11/2013 à 18:30 :
Dans tout les maison de retraite les personne âgée sont maltraiter par les soignants mais quelque part le directeur de l'établissement force ses soignant a être maltraitant j'en suis la preuve par exemple fait de dépêcher de leur faire la toilette pour pourvoir ensuite nettoyer la chambre a fond.... Les forcée a manger les forcer a faire la douche.... Si on l'écouter pas on prenai la porte moi je pouvais plus continuer dans cette situation je préférer partir en lui disant bien sur je que je penser.... Il sente foute royalement .... UN conseil ne mettais jamais vos parent a la maison de retraite....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :