Rexel : nette baisse du résultat au troisième trimestre

Son bénéfice net a chuté de près de 50% à 34,6 millions. Rexel révise légèrement à la baisse son objectif de chiffre d'affaires pour 2008.

Le leader mondial de la distribution de matériel électrique, Rexel, a annoncé ce mercredi une chute de son bénéfice net pour le troisième trimestre et dit tabler pour l'ensemble de 2008 sur un chiffre d'affaires "étale, voire en léger retrait" par rapport à l'an dernier. Rexel tablait auparavant sur une "croissance limitée" des ventes sur l'ensemble de l'année. Le groupe s'attend en revanche toujours à "une marge d'Ebita ajusté autour du niveau de 2007 retraité de 5,4%", selon un communiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Rexel a vu son chiffres d'affaires augmenter de 2% à 9,43 milliards d'euros. L'Ebita s'est établi à 520,5 millions d'euros, soit à 5,5% du chiffre d'affaires, tandis que le résultat net a atteint 294 millions d'euros, à comparer à 86,9 millions d'euros sur la période correspondante de 2007. Le groupe a intégré à son périmètre l'activité du néerlandais Hagemeyer dont il a pris le contrôle en mars 2008 pour 3,1 milliards d'euros. Sur la seule période juillet-septembre, le résultat net totalise 34,6 millions d'euros, contre 67,9 millions un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 3,44 milliards, en hausse de 29%.


"Au 30 septembre 2008, la liquidité du groupe est supérieure à un milliard d'euros, ceci comprenant 465 millions d'euros de trésorerie nette des découverts et 585 millions d'euros non tirés sur les lignes de crédits. La liquidité de Rexel est largement supérieure aux échéances de remboursement de dette cumulées d'ici mi-2011", souligne la société dans un communiqué. "Comme nous l'avions anticipé pour le second semestre, nos principaux marchés ralentissent. Nous avons continué à prendre des mesures pour atteindre la marge d'Ebita visée autour de 5,4% en 2008 même si nos ventes étaient légèrement inférieures à nos attentes initiales du fait de la dégradation de la situation économique et de la baisse du prix des matières premières", déclare Jean-Charles Pauze, président du directoire de Rexel, dans le document.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Monsieur Pauze il faut apprendre à se regarder dans la glace le matin au reveil. Comment pouvez vous avoir l'audace d'indiquer que les resultats de l'entreprise sontlégérement inférieures à vos attentes alors que votre salaire lui prenait 683% si vou...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.