Carrefour envisagerait de céder ses enseignes de hard-discount

Le groupe Carrefour pourrait se séparer de son enseigne hard-discount, selon le journal économique Challenges. Cette décision concerne 6.000 magasins Ed-Dia dans le monde. Le groupe confirme par ailleurs qu'il renonce à céder ses magasins en Malaisie et à Singapour.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le groupe Carrefour aurait demandé un "audit stratégique" sur sa filiale hard-discount à la banque BNP Paribas. A l'issue de cette audit, le groupe de distribution français pourrait céder les enseignes Ed/Dia, selon le site magazine économique Challanges.fr.

Une source proche du dossier a déclaré au magazine que Carrefour a demandé d' "étudier précisément la pérennité du modèle économique de ces magasins dans un groupe comme Carrefour" avant de prendre une décision sur cette cession.

Cette décision de quitter le hard-discount avait déjà été évoquée en 2007. "A l'époque, la valorisation de l'ensemble s'élevait autour de 4 milliards d'euros" selon Challanges.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 19/04/2012 à 12:03
Signaler
il serait bon de mettre à jour ces infirmations qui maintenant date de plus un an. Carrefour a cédé ses parts de ED/DIA en juillet 2011, mais quel groupe les a reprises.?

à écrit le 03/12/2010 à 16:48
Signaler
On s'y perd a Carrefour dans tous les rayons.Produits de marques voisinnent avec les produits discount ,l'un a coté de l'autre avec seulement des emballages différents, c'est vaiment curieux ce type de vente.Les prix dementiels de Carrefour par rapp...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.