Danone serait prêt à ferrailler avec Nestlé pour rafler la nutrition infantile de Pfizer

 |   |  205  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe français aurait proposé 11 milliards d'euros pour mettre la main sur les marques de nutrition infantile de Pfizer.

Danone serait prêt à débourser deux milliards d'euros de plus que Nestlé pour mettre la main sur les activités de nutrition infantile mises en vente par Pfizer. Au total, l'offre de Franck Riboud, PDG de Danone, porte sur un montant de 11 milliards d'euros, affime le site d'informations WanSquare. « Danone aurait subitement surenchéri, profitant du souhait de Pfizer, conseillé par Morgan Stanley, de conclure rapidement la transaction », affirme Wansquare. L'affaire traîne depuis cet été.

Danone n'en a pas les moyens
L'opération inquiète la Bourse. Le titre Danone a perdu du terrain ce vendredi à la Bourse de Paris. Certains analystes mettent en doute cette information. «Danone n'a pas les moyens de financer une opération d'une telle ampleur. Je ne crois d'ailleurs pas à une telle rumeur car les dirigeants du groupe m'ont récemment déclaré qu'ils n'envisageaient pas de procéder à une augmentation de capital et qu'ils souhaitaient conserver la notation que les agences de ratings lui accordent aujourd'hui », relève un analyste chez CM-CIC.  " Danone peut financer une opération de trois milliards, certainement pas de 11 milliards de dollars".

La nutrition infantile de Pfizer représente 2,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires, dont 60% sont réalisés en Asie.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :