Clap de fin pour le magasin Virgin Megastore des Champs-Elysées ?

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Philippe Dureuil)
Installée sur les Champs-Elysées depuis 1988, la compagnie Virgin va devoir mettre la clé sous la porte. Occupant une surface de 4500 m2, le distributeur culturel n'est plus en mesure de payer un mètre carré élyséen qui se négocierait aujourd'hui à près de 18000 euros à la location.

Le Virgin Megastore des Champs-Elysées, l'une des enseignes phares du groupe Virgin Megastore devrait fermer ses portes prochainement. Victime de la baisse du marché des CD et des DVD, le distributeur culturel a déjà fermé plusieurs magasins en France. La direction de Virgin Store a présenté mercredi aux élus du comité d'entreprise (CE) un projet de résiliation du bail du magasin des Champs-Elysées, le Virgin Megastore, a-t-on appris auprès des syndicats SUD et FO, qui ont refusé de se prononcer sur cette question. "Comment envisager la cession du principal magasin de l'enseigne qui demeure une vitrine et dégage 20% du chiffre d'affaire de Virgin Stores ?", proteste Sylvain Alias, délégué SUD et membre du CE. D'après lui, le magasin des Champs emploie 185 personnes. L'immeuble abritant le Virgin Megastore, ainsi qu'un supermarché Monoprix a été racheté à Groupama en juin dernier par des investisseurs du fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA). Les Qatari auraient proposé une résiliation du bail à l'amiable. La surface de 4500m2 située dans l'ancien immeuble de la First National City Bank, intéresserait Volkswagen voire Apple. (Source : AFP))
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2012 à 16:08 :
Louerai à ce tarif les 3 m2 de trottoir que j'occupe sur les Champs pas loin de Virgin. Chauffage gratuit toute l'année (bouche de métro). Ecrire à la Tribune qui transmettra.
a écrit le 20/12/2012 à 11:23 :
"20% du chiffre d'affaireS de Virgin Stores". Le CA a beau baisser, il n'en demeure pas moins que Virgin réalise plus d'une seule affaire. Le pluriel s'impose donc ... et toujours !
a écrit le 20/12/2012 à 11:12 :
On rappellera que les quataris bénéficient d'une superbe exemption d'imposition dont on attend que F Hollande la remette en question. A cela se mesurera son courage. Autre chose que d'aller taper sur Depardieu, et d'une autre ampleur en termes de perte fiscale pour le trésor public.
a écrit le 20/12/2012 à 9:13 :
4500 m2 x 18000 ?/m2 = 81 .000.000 ? de loyer par an !!!! il faut en dégager de la marge brute pour supporter une telle charge !!!
Réponse de le 20/12/2012 à 11:17 :
il y a une erreur dans l'évaluation du prix. Vous pouvez au moins diviser le prix de location par 3.
Réponse de le 21/12/2012 à 7:59 :
à 18 000? on est plus sur des valeurs d'achats au m2.
Pour le coup 4500 m2 sur les champs à 81 000 000 ce n'est pas su cher !

Vu le marché des biens culturel, il me paraît clair que ce magasin n'a pas eu ses comptes à l'équilibre depuis quelques années ...
Par contre, une ré-ouverture dans un quartier moins huppé et un local adapté est tout à fait faisable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :