Le numéro 1 mondial du duty free rachète son principal concurrent

 |  | 238 mots
Lecture 1 min.
World Duty Free était également convoité par Lagardère.
World Duty Free était également convoité par Lagardère. (Crédits : Reuters)
Le groupe suisse Dufry, spécialisé dans les boutiques hors-taxe, a renforcé sa place de leader mondial du marché en rachetant une participation majoritaire dans l'Italien World Duty Free à la famille Benetton. Les deux sociétés représentent un chiffre d'affaires annuel de 8,3 milliards d'euros.

Le leader mondial du duty free accroît son emprise sur le marché. Le Suisse Dufry a racheté une participation majoritaire dans l'italien World Duty Free (WDF). Edizione, la holding de contrôle de WDF détenue par la famille Benetton, a précisé samedi 28 mars avoir cédé sa participation de 50,1% dans WDF à Dufry pour un prix de 10,25 euros par action.

La holding a ajouté que le produit de la vente serait de 1,3 milliard d'euros, ce qui valorise la totalité de World Duty Free à 3,6 milliards d'euros après prise en compte de l'endettement, de 970 millions d'euros à la fin de 2014.

Une part de marché mondiale de 25%

World Duty Free, qui était également convoité par Lagardère, est la deuxième entreprise italienne de premier plan en une semaine à passer sous contrôle étranger, le chinois ChemChina ayant annoncé dimanche dernier le rachat du fabricant de pneus Pirelli.

En décidant de vendre sa participation dans le société, la famille Benetton avait estimé que WDF serait mieux placé supporter les coûts liés au renchérissement des concessions aéroportuaires et qu'elle aurait également un pouvoir de négociation accru dans ses relations avec ses fournisseurs.

En mettant la main sur WDF, Dufry consolide sa position du numéro un mondial d'un marché qui reste fragmenté. Le nouvel ensemble aura une part de marché mondiale de quelque 25% et réalisera un chiffre d'affaires annuel estimé à 8,3 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :