Tesco cède son activité sud-coréenne pour 5,4 milliards d'euros

 |   |  446  mots
Le groupe  recevra 4,004 milliards de livres en cash.
Le groupe recevra 4,004 milliards de livres en cash. (Crédits : © Paul Hackett / Reuters)
Homeplus, numéro deux de la distribution en Corée du sud, sera acquis par un consortium mené par le fonds d'investissement MBK Partners. L'opération permettra à Tesco de réduire sa dette.

Confronté entre autres à des difficultés sur le marché du Royaume-Uni, Tesco dégage des liquidités. Le géant britannique de la distribution a annoncé lundi 7 septembre la vente de son activité sud-coréenne, Homeplus, à un consortium mené par le fonds d'investissement coréen MBK Partners. Il en tirera plus de 4 milliards de livres (5,44 milliards d'euros).

La transaction valorise Homeplus à hauteur de 4,24 milliards de livres (à savoir 5,78 milliards d'euros, dette comprise). Le groupe  recevra quelque 4 milliards de livres en cash, a-t-il précisé. Tesco souligne dans un communiqué que l'opération allait lui permettre de réduire sa dette d'un montant proche de la valorisation totale (4,23 milliards de livres).

Un vaste plan de restructuration

Le groupe a rappelé avoir lancé au mois d'octobre 2014, sous l'égide de son nouveau directeur général Dave Lewis, un vaste plan de restructuration, destiné à "retrouver la compétitivité de son activité britannique", "protéger et renforcer son bilan" et "refonder la confiance et la transparence de son activité et de sa marque" après un scandale de maquillage de ses comptes. Tesco avait alors lancé une revue stratégique de ses activités, au cours de laquelle "de nombreux intérêts se sont manifestés de la part de plusieurs parties pour Homeplus".

D'après des informations de presse, les fonds d'investissement - Carlyle d'un côté, Affinity et KKR de l'autre - s'étaient aussi mis sur les rangs pour acheter cette activité sud-coréenne. Mais c'est finalement un consortium mené par MBK Partners qui a emporté l'accord de Tesco. Outre ce fonds sud-coréen, des fonds de pension du Canada et de Corée du Sud ainsi que le fonds souverain singapourien Temasek font partie du consortium acheteur.

6 millions de clients par semaine

Racheté par Tesco au géant sud-coréen Samsung en 1999, Homeplus, qui constituait alors un distributeur de taille moyenne, est devenu depuis le numéro deux en Corée du Sud. Il possède 140 hypermarchés, 375 supermarchés et 327 supérettes et gère en outre de nombreuses galeries marchandes attenantes à ses hypermarchés.

Il emploie 26.000 personnes et sert plus de 6 millions de clients chaque semaine. Lors de l'exercice comptable de mars 2014 à février 2015, il a réalisé un chiffre d'affaires de 9.300 milliards de wons (environ 5,4 milliards de livres, soit 7,34 milliards d'euros, au taux de change retenu par Tesco). Il s'agit de l'activité à l'étranger la plus importante de Tesco.

Si elle obtient le feu vert des actionnaires de Tesco et des autorités de régulation sud-coréenne, la transaction devrait être bouclée dès le dernier trimestre de l'année calendaire 2015, a espéré le géant britannique.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :