Compass : solidité des marges et des ventes

 |   |  253  mots
Le britannique, numéro un mondial de la restauration collective, se flatte d'un "très bon" début d'exercice, en dépit de la crise économique qui frappe la planète.

Le groupe britannique Compass, numéro un mondial de la restauration collective, a fait état jeudi d'un "très bon" début d'exercice, en dépit de la crise économique qui frappe la planète. Il affirme avoir augmenté ses revenus et ses marges sur son premier trimestre achevé fin décembre.


Dans un rapport d'activité, Compass indique que son chiffres d'affaires avait progressé à un rythme similaire à la période comparable de l'exercice précédent. Il   évoque un "affaiblissement" de sa croissance dans ses activités "Entreprises et Industries" et "Sports et Loisirs". Toutefois, il assure que les autres segments de marché (éducation, santé et défense) continuaient à faire des progrès.


Par ailleurs, Compass souligne que ses marges opérationnelles se sont améliorées sur le trimestre, grâce à la poursuite de sa politique de maîtrise des coûts, ce qui va se traduire par une hausse du bénéfice opérationnel par rapport à l'an dernier. Par zones d'activité, le groupe a vu son activité et ses résultats stagner au Royaume-Uni, mais il devrait y bénéficier néanmoins de la restructuration "significative" mise en place ces dernières années. En Amérique du Nord, l'activité et les bénéfices sont ressortis en hausse, tout comme en Europe continentale, quoique à un rythme plus faible que l'an dernier dans cette dernière région.Et dans le reste du monde, Compass fait état d'une "forte croissance organique", doublée là encore d'une progression des marges.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :