Hertz cherche à stopper son déclin

 |   |  216  mots
Le loueur de voiture accuse une grosse perte au quatrième trimestre.

Hertz, leader de la location de voitures, a publié ses comptes pour le quatrième trimestre et l'exercice 2008. Sur le trimestre clos, les revenus ont été de 1,8 milliard de dollars  (-16% dont -12% à changes constants) sur une perte nette ajustée de 73 millions soit 22 cents par titre, et une perte nette GAAP totalisant 1,21 milliard et 3,76 dollars par titre. La perte GAAP comprenait une charge non-cash de dépréciation des incorporels pour 985,2 millions.

Sur l'exercice, Hertz a affiché 8,5 milliards de revenus et un bénéfice net ajusté de 135,7  millions et 42 cents par titre, ainsi qu'une perte nette GAAP de 1,2 milliard et 3,73 dollar par action.

Le cash flow net s'est amélioré à 1,8 milliard au quatrième trimestre, résultant en une réduction de la dette de 1,9 milliard.

Hertz se dit engagé à limiter l'impact du déclin des revenus sur la rentabilité, avec un objectif d'élimination de 350 millions de coûts additionnels en 2009 et de génération d'un cash flow net total positif durant la récession. La compagnie a passé 94 millions de charges de restructurations sur le 4ème trimestre, principalement pour réductions d'effectifs, fermetures de sites et revue de l'outsourcing. La compagnie reste incapable de fournir des prévisions spécifiques de revenus, bénéfices et cash flow sur l'année 2009.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :