Le groupe Accor lancera 65 hôtels Mercure en Chine d'ici à 2015

 |   |  430  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe Accor a dévoilé mardi à Shanghai son premier hôtel baptisé Meijue, version adaptée pour le marché chinois des Mercure, avec l'objectif de gérer environ soixante-cinq établissements sous la nouvelle marque d'ici à 2015, selon des responsables du géant français de l'hôtellerie.

"On avait besoin de créer pour la clientèle chinoise haut de gamme un produit qui soit plus adapté", a déclaré à l'AFP le directeur général marketing d'Accor, Grégoire Champetier. Il a expliqué que la marque Meijue visait à répondre aux particularités de l'hôtellerie en Chine où "on réalise facilement 50 % du revenu de l'hôtel sur les activités sociales, festives et la restauration". Cela signifie "des capacités de réception, de ballroom, de salle-à-manger, de salle-à-manger privée, de salles de jeu beaucoup plus importantes que dans un hôtel traditionnel", selon lui.

"La marque Mercure était présente en Chine" avec dix hôtels "mais elle est maintenant complètement repositionnée", a déclaré pour sa part le directeur de la communication Asie-Pacifique du groupe, Evan Lewis. Les clients se verront proposer des cours de taïchi et le personnel féminin sera vêtu de la "qipao", la robe traditionnelle chinoise fendue sur le côté.

Entre 40 et 50 hôtels à l'horizon 2015

Evan Lewis a ajouté qu'en dehors des dix Mercure, qui vont être transformés en Meijue, "nous avons dix autres contrats de gestion" pour des nouveaux hôtels sous la nouvelle enseigne. Grégoire Champetier a pour sa part souligné que ce lancement s'inscrivait dans la stratégie mondiale du groupe. "Nous souhaitons accélérer notre développement dans le grand international notamment en Asie-Pacifique et en Amérique latine pour rééquilibrer le revenu entre l'Europe et le reste du monde", a-t-il déclaré. "La Chine est de loin le marché le plus dynamique, à la fois pour le haut de gamme et pour l'économique, où il y a plus de 170 villes de plus d'un million d'habitants et une croissance considérable", a précisé Grégoire Champetier.

Le groupe Accor dispose d'un réseau de 121 hôtels pour la "Chine élargie" (comprenant Hong Kong, Macao et Taiwan), selon un communiqué. Le segment luxe (20 Sofitel, 13 Pullman, ainsi que les marques MGallery et Novotel) sont gérés par Accor mais appartiennent à des propriétaires chinois, tandis que le groupe français possède directement en Chine des hôtels de catégorie économique Ibis.

A côté de Meijue, Accor veut également fortement développer la marque Pullman en Chine en visant entre 40 et 50 hôtels à l'horizon 2015, a encore indiqué Grégoire Champetier. En janvier, le géant hôtelier (4.400 hôtels et 531.700 chambres) avait annoncé avoir enregistré un chiffre d'affaires de 6,1 milliards d'euros, en progression de 2,5% (5,2% à périmètre et change constants).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :