Déficit record pour Fram en 2011

 |   |  247  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le voyagiste français aurait accusé une perte nette part du groupe de 23,48 millions d'euros en 2011, en hausse de 71% par rapport à l'année précédente.

En 2011, Fram aurait accusé un déficit record, selon les Échos parus jeudi. Avec une perte nette part du groupe de 23,48 millions d'euros, le voyagiste français afficherait une perte en hausse de près de 71%. Cette nouvelle intervient alors que la direction du groupe doit présenter, ce vendredi, en comité d'entreprise extraordinaire un plan stratégique qui prévoierait notamment la suppression de 67 postes, en premier lieu au siège de Toulouse.

Vers un nouveau déficit en 2012

D'après le journal, qui explique avoir pu se procurer les comptes annuels de la société, la perte nette part du groupe de Fram atteint pour 2011 23,48 millions d'euros, pour un chiffres d'affaires consolidé de 441,78 millions, contre une perte nette part du groupe de 13,76 millions d'euros en 2010. "La situation est d'autant plus tendue que Fram s'achemine vers un nouveau déficit pour 2012", ajoutent les Echos.

600 salariés en France

Les deux branches de Fram en France, "Voyages Fram" et "Fram agences", emploient environ 300 salariés chacune, les salariés de Voyages Fram concevant les produits touristiques (tour operator, TO), tandis que les agences les distribuent. D'après les Echos, 46 suppressions de postes concernent la branche TO. Le groupe compte au total 3.800 employés dans le monde, pour l'essentiel dans le bassin méditerranéen. L'entreprise familiale, jadis florissante, a été durement touchée par la crise, plombée notamment par les printemps arabes sur ses principaux marchés. La direction n'était pas joignable dans l'immédiat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :