Flype : le jeu qui fait le pari du "made in France"

 |   |  431  mots
Le jeu d'adresse du Français Flype est produit en France et se régénère dans sa coque. / DR
Médaille d'argent au concours Lépine 2013, Étoile du Jeu du salon Kidexpo 2013 et détenteur du label « Approuvé par les familles », le Flype (prononcez Flaïpe) accumule les plus hautes récompenses.

Et pourtant, ce jeu d'adresse ne repose que sur une simple pièce en mousse que l'on fait tournoyer du bout des doigts. Les plus doués réalisent des figures de style et s'affrontent lors de compétitions.

« Lorsque la mousse du Flype est abîmée, il suffit de le mettre dans sa coque pour qu'elle se régénère », assure Xavier Sénémaud, créateur du jeu et président de l'entreprise éponyme.

Une start-up qui joue le jeu

Créée fin 2011, cette start-up de moins de 10 personnes a déposé des brevets sur la fabrication du Flype. Celui-ci est élaboré en région parisienne sur des machines de production conçues par ses soins mais opérées par un sous-traitant.

Non content d'être un jeu d'adresse, le Flype joue les pièces de collection. Il se décline sur une centaine de motifs différents. Sans compter les modèles issus des concours de design organisés sur le site de Flype. La PME s'emploie aussi à évangéliser les adultes en proposant le Flype comme support pour l'événementiel et la communication.

« Nous avons l'ambition de nous faire connaître dans d'autres domaines afin de créer la demande, puis monter en puissance sur la personnalisation des produits. »

"Voter pour le made in France avec leur carte bleue"

Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, s'est rendu vendredi dans un centre commercial parisien pour appeler les consommateurs à offrir pour Noël des jouets fabriqués dans l'Hexagone.

"Je lance un appel à nos compatriotes: regardez les étiquettes et dirigez votre choix vers le "made in France", si vous le pouvez, si vous en avez le désir", a lancé le ministre, en visite au nouveau centre commercial de Beaugrenelle, dans le XVe arrondissement de Paris. "Vous ferez ainsi œuvre utile pour vos enfants et vos adolescents, mais aussi pour les citoyens français qui aujourd'hui cherchent du travail", a-t-il poursuivi.

Le ministre, parcourant les rayons d'un magasin La Grande Récré, a soutenu et remercié l'enseigne d'avoir lancé pour Noël une campagne de promotion des jouets "made in France", avec des étiquettes indiquant le lieu exact où ils sont fabriqués. "Elles permettent de savoir pour qui les consommateurs votent avec leur carte bleue", a ajouté M. Montebourg.

Grâce à sa campagne, La Grande Récré espère porter à 6% la part des jouets fabriqués en France vendus cette année dans ses magasins, contre moins de 5% l'an dernier, a expliqué à l'AFP Rudolf Hidalgo, vice-président du groupe maison mère Ludendo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :