La Générale de Santé s'attend à un ralentissement de son activité

 |  | 156 mots
Lecture 1 min.
Le chiffre d'affaires du groupe spécialisé de l'hospitalisation privée a progressé au troisième trimestre mais s'attend à un ralentissement de son activité.

Générale de Santé a annoncé ce vendredi un ralentissement de son activité qui "pourrait s'accentuer" avec la crise, malgré un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre. "Le ralentissement du niveau d'activité constaté depuis quelques mois est susceptible de se poursuivre d'ici à la fin de l'année; il pourrait s'accentuer en fonction notamment de l'ampleur de l'impact de l'environnement économique", a indiqué vendredi la société spécialisé de l'hospitalisation privée

Au troisième trimestre, le chiffre d'affaires a augmenté de 5,70% à 441,6 millions d'euros contre 417,8 millions d'euros. Sur neuf mois, il a augmenté de 4,50% à 1,47 milliard d'euros contre 1,40 milliard d'euros. 

Générale de Santé a dégagé un bénéfice net en très forte hausse de 134,90% sur les neuf premiers mois à 74,7 millions d'euros contre 31,8 millions d'euros.
Ce bond s'explique "principalement" par des éléments exceptionnels, dont une plus-value immobilière de 60 millions d'euros sur des cessions de murs de quatre cliniques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :