L'OPA de Ryanair sur Aer Lingus fait un flop

 |   |  255  mots
Seuls des actionnaires détenant 0,01% de la compagnie ont répondu favorablement à l'offre de Ryanair qui détient déjà 29,82% du capital de sa compatriote et rivale Aer Lingus.

La compagnie aérienne à bas coûts irlandaise Ryanair n'est pas au bout de ses peines pour s'emparer de sa rivale et compatriote Aer Lingus : seuls des actionnaires détenant 0,01% de la compagnie ont répondu favorablement, à part elle-même qui détient déjà 29,82% du capital.

Du coup, l'offre a été étendue jusqu'au 13 février.  "Le 5 janvier, première date de clôture, les acceptations de l'offre représentaient 159.253.339 actions Aer Lingus, soit approximativement 29,83% du capital", explique Ryanair dans son communiqué, ajoutant que "cela inclut les acceptations reçues de Ryanair Limited, filiale à 100% de Ryanair, qui détient 159.231.025 actions Aer Lingus représentant 29,82% du capital".


Ryanair propose de racheter Aer Lingus pour 1,40 euro par action, ce qui valorise sa cible à 748 millions d'euros au total. Cette offre, rejetée par sa rivale qui la trouve notamment trop basse, vient après une première tentative il y a deux ans, pour exactement deux fois le prix, et qui avait été repoussée également.

Pour sa part, le président d'Aer Lingus Colm Barrington, a indiqué qu'il était prêt à rechercher "un nouvel actionnaire pour assurer que Ryanair ne puisse jamais monter à 51%" du capital. Il avait laissé entendre qu'une arrivée d'Air France-KLM au capital pourrait ne pas lui déplaire, mais une telle idée, pas commentée par Air France-KLM, ne s'est pas concrétisée.


Les autres grands actionnaires d'Aer Lingus, privatisée fin 2006 seulement, quelques jours avant que Ryanair ne lance sa première offre, sont le gouvernement (25,13%) et les salariés (18,3%).
 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je préferais marcher que de prendre un avion de Ryanair

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :