Japan Airlines : les comptes piquent du nez

 |  | 196 mots
La première compagnie aérienne japonaise révise en forte baisse ses prévisions pour l'exercice 2008-2009 tablant désormais sur une perte nette de 34 milliards de yen (environ 283 millions d'euros).

La première compagnie aérienne japonaise, Japan Airlines (JAL), a révisé vendredi en forte baisse ses prévisions pour l'exercice 2008-2009 qui s'achève fin mars, tablant désormais sur une perte nette de 34 milliards de yen  (283 millions d'euros) à cause de la crise. Auparavant, JAL prévoyait de terminer l'exercice sur un bénéfice net de 13 milliards de yen. La compagnie a expliqué cette révision drastique par la chute continue de la demande mondiale dans le transport aérien.
 

"La dégradation de l'économie depuis la crise des crédits à risque subprime a eu pour conséquence une chute brutale de notre trafic passagers vers toutes les destinations", a expliqué lors d'une conférence de presse le vice-président de JAL chargé des finances, Yoshimasa Kanayama.

La compagnie prévoit également une perte d'exploitation annuelle de 37 milliards de yen (308 millions d'euros) tandis que les ventes afficheront une baisse de 6,2%. JAL est tombée dans le rouge au cours des neuf premiers mois de l'exercice, avec une petite perte nette de 1,9 milliard de yen (16 millions d'euros), contre un bénéfice net de 20,4 milliards pour la même période de 2007-2008.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :