Des sanisettes volantes chez Ryanair

 |   |  414  mots
Le PDG de la compagnie à bas coûts envisage de faire payer l'usage des toilettes à bord de ses avions.

Dernière trouvaille de Michael O'Leary, le PDG de la compagnie à bas prix irlandaise Ryanair : faire payer l'usage des toilettes bord de ses avions au prix d'une livre (1,12 euro). Le projet est à l'étude a déclaré le bouillant et provocateur PDG sur la BBC aujourd'hui. « "Nous cherchons toujours des solutions pour rendre le voyage aérien moins onéreux. Nous faisons tout notre possible pour trouver des revenus nous permettant de continuer à baisser les tarifs", a-t-il justifié.

"On dirait que Ryanair est prêt à tout pour faire du fric facile et, une fois de plus, fait passer le profit avant le confort de ses passagers", s'est indignée Rochelle Turner, une responsable du magazine de loisirs Which!

Que faut-il penser de ses déclarations ? Tout d'abord qu'il s'agit une nouvelle fois d'un superbe coup de pub à moindre frais dont Michael O'Leary est coutumier : Balancer un truc énorme que reprennent tous les sites Internet, journaux (et nous les premiers) radio ou télévision. Un jour X millions de billets à un euros, le lendemain une menace de plainte contre un concurrent, le surlendemain une déclaration agressive et dénigrante contre un concurrent, le sur-surlendemain une publicité à propos de l'épouse du chef de l'Etat français....

La liste et longue. Et çà marche. Même lors des cas extrêmes ou la compagnie est attaquée en justice et perd ses procès, les sommes à payer sont ridicules en regard de la valorisation publicitaire dudit coup d'éclat. Résultat, la notoriété de Ryanair, comme celle d'EasyJet, est énorme. Supérieure et de très loin en France à celle de la low-cost d'Air France .... Transavia, une marque que peu connaît.

Reste que, cette histoire de sanisette volante va peut être plus loin que la seule volonté de faire de la pub. Ryanair a déjà pratiquement tout fait pour disposer d'une structure de coûts extrêmement bas. Et ?uvre désormais à augmenter les revenus annexes. Après le paiement des boissons à bord des avions dès l'origine, il y a eu ces dernières années une multiplication des prestations devenues payantes. Bagages à mains, téléphone demain... Il reste à espérer pour Michael O'Leary que les passagers ne se mettent pas à renoncer à se payer un verre à bord pour ne avoir ensuite à financer l'usage des toilettes. Sauf s'il se lance sur le long-courrier, où il sera difficile de rester huit heures sans boire ni manger...et donc d'aller au petit coin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Si ca ne plait pas aux passagers, ils peuvent utiliser une autre compagnie !! Les hommes pourront se retenir 2 heures, les femmes vont payer les sanisettes, et puis voila... D'autres questions ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour une compagnie à bas coût c'est un coup bas car tout est payant c'est pas cher rien n'est gratuit en ce bas monde
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Fo chier sur le siege..
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Vraiment du grand n'importe quoi !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il a raison, le bouillant pdg ! Pour deux raisons : la première, c'est que cela lui fait une pub d'enfer, ce que vous expliquez fort bien ; la seconde, c'est qu'il y a trop de gens à aller aux toilettes dans les avions, et que ces gens ne se rendent absolument pas compte qu'ils dérangent à chaque fois les autres voyageurs et l'hôtesse avec son chariot... A se demander, s'il n'y vont pas uniquement pour s'occuper, ou alors peut-être pour calmer leurs angoisses ? Finalement, lorsque cela sera payant, peut-être qu'il y aura beaucoup moins d'angoissés !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Excellente idée. J'ai beau fouiller ma mémoire, je ne me rappelle pas la dernière fois où je suis allé aux toilettes en avion. Donc si ça permet de vendre les billets moins chers, je suis pour à 100% !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et sur la maintenance et les qualifications , il fait des economies?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
FAIS CHIER RYAN AIR
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et pourquoi pas faire payer l'air que l'on respire dans la carlingue ?????
D'une manière générale il est scandaleux de faire payer les toilettes partout
j'ai vu cela même dans des stations de ski !!!
Au japon c'est gratos partout prenez exemple
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tant qu'il y aura des naïfs attirés par le chant des sirènes, les low costs se ferons du blé, car en fin de compte leurs tarifs soi-disant bas reviennent presque à du tarif classique; c'est un peu le principe des prix affichés à 99 ? pour ne pas dire 100 ?.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'appellation à bas coûts est impropre car elles devraient se nommer compagnie à COUTS VARIABLES. Comparons ce qui est comparable
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est le nivellement par le bas opéré par un patron sordide aux moeurs méprisantes pour sa clientèle et son personnel....sous le couvert d'économies et de profits hypothétiques !! boycottons ce négrier des temps modernes !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ici pas de cadeau on paie tout bientot il faudra apporte son siege
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les low-cost au final c'est de l'arnaque!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ca fait chier...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pas grave, on volera avec d'autres compagnies! Et tant pis pour Ryanair.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :