La perte d'American Airlines se creuse au premier trimestre

 |   |  351  mots
La deuxième compagnie aérienne mondiale a accusé une perte de 375 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'année. Une performance supérieure aux attentes. Le groupe va en outre réduire ses capacités de 7,5% au second trimestre.

Enfin une lueur d'espoir parmi les nuages menaçants qui s'accumulent autour du secteur aérien ? American Airlines, deuxième compagnie aérienne mondiale en termes de nombre passagers transportés, a en effet fait mieux que prévu au premier trimestre. Sa maison mère, AMR Corporation, a certes creusé ses pertes, passées de 341 millions de dollars l'an passé à 375 millions cette année. Mais, par action et hors exceptionnel, le déficit ressort à 1,30 dollar contre 1,62 dollar attendu par les marchés.

Le chiffre d'affaires a chuté de 15,1% sur la période, à 4,8 milliards de dollars alors que le ralentissement économique affecte le trafic passager, et notamment les lucratifs vols en classe affaires. Le fret n'est pas non plus épargné. Son activité a plongé de 32,9% sur les trois premiers mois de l'année. En revanche, le groupe a bénéficié d'une baisse de 37% de sa facture de kérosène sur un an, tombée à 1,3 milliard de dollars.

"La baisse des prix du carburant constitue une protection contre l'effondrement de la demande en 2009", a commenté son PDG, Gerard Arpey. "Même si nous ressentons l'effet de la baisse de notre chiffre d'affaires, de la réduction de nos prix et de la fréquentation, nous continuons d'accomplir des progrès dans les domaines qui dépendent de nous", a-t-il ajouté, rappelant l'objectif d'AMR de réduire ses coûts de 100 millions de dollars cette année.

Amercian Airlines a par ailleurs confirmé une réduction de 6,5% de ses capacités cette année, dont une baisse de 9% sur ses dessertes intérieures et de 2,5% à l'international, comme il l'avait déjà annoncé fin janvier. Au second trimestre, ses capacités devraient être réduites de plus de 7,5% par rapport à la même période de 2008, dont une baisse d'environ 11% sur les lignes intérieures et de plus de 2% à l'international.

Ces résultats ont été salués à la Bourse de New York. AMR s'est ainsi envolé ce mercredi de 18,72% à 5,01 dollars. Dans son sillage, Delta a pris 4% à 7,28 dollars, United a progressé de 8,43% à 6,56 dollars et Continental s'est adjugé 11,11% à 13,20 dollars.

(retrouvez le communiqué d'American Airlines).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une industrie en perdition...!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :