ADP : la baisse du trafic ralentit grâce aux vacances scolaires

 |   |  201  mots
Le trafic dans les aéroports parisiens a reculé de 1,7% en avril, après avoir chuté de 9,8% en mars. La concentration des vacances scolaires sur le mois d'avril a contribué à ce ralentissement.

Aéroports de Paris (ADP) a publié ce lundi une baisse de 1,7% de son trafic passager en avril, par rapport à l'an passé. Le gestionnaire des aéroports parisiens (Roissy-Charles-de-Gaulle, Orly et Le Bourget) a profité de la concentration des vacances scolaires de la région parisienne sur le mois, alors qu'elle étaient réparties l'an passé entre avril et mars.

Du coup, la forte baisse du trafic passager que subit ADP depuis le début de l'année marque une pause. Le trafic avait en effet lourdement chuté en mars, de 9,8%. Sur les quatre premiers mois de l'année, le trafic est en baisse de 6,7%. Sur l'ensemble de l'année, le groupe attend sur un recul de son trafic compris entre 2,5 et 4,5%. L'an passé, il avait légèrement progressé de 0,8%.

Le trafic a baissé de 3,7% en métropole, de 1,4% en Europe, de 1,2% à l'international. Dans le détail, l'Afrique tire son épingle du jeu (+4,7%), tirée par les destinations d'Afrique du Nord, l'Amérique du Nord et le Moyen-Orient reculent modérément (-1,1% et -2,0%), tandis que l'Amérique du Sud et l'Asie chutent fortement (-7,6 et -7,9%).Le recul est en outre plus fort à Roissy (-1,9%) qu'à Orly (-1,2%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :