Veolia aurait reçu le feu vert pour racheter Transdev

 |  | 242 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Caisse des dépôts, qui détient 69% de l'opérateur de transport urbain Transdev, aurait donné son accord pour fusionner sa filiale avec la filiale Transport de Veolia.

Entre Veolia et Keolis, c'est finalement le premier qui l'aurait emporté. Selon Le Figaro ce lundi, le groupe de services aux collectivités aurait ainsi reçu le feu vert de la Caisse des dépôts (CDC) pour fusionner sa division Transport avec l'opérateur de transport urbain Transdev, détenu à 69% par la CDC.

L'établissement financier a néanmoins démenti ces informations. "A la suite d'informations parues ce matin, la Caisse des Dépôts dément formellement qu'une décision concernant l'avenir de Transdev ait été prise à ce jour", a déclaré l'établissement public dans un communiqué.

Veolia avait déjà confirmé le mois précédent son intérêt pour un rapprochement entre sa division de transport et Transdev, un nouvel ensemble qui pèserait selon le groupe près de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et aurait vocation à être introduit en bourse. Les investisseurs avaient d'ailleurs bien réagi à la Bourse de Paris, et ce lundi le titre Veolia progresse de 1,45% à 22,32 euros.

L'offre de Keolis, l'opérateur de transport urbain détenu à 44,5% par la SNCF, aurait été repoussée après un arbitrage de Claude Guéant, le secrétaire général de l'Elysée. Comme l'affirmait déjà La Tribune dans son édition du 16 juillet, la SNCF aurait néanmoins obtenu le droit de reprendre Veolia Cargo, la branche de transport ferroviaire de marchandise du groupe, en coopération avec Eurotunnel.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Voilà une bonne nouvelle est la mise en orbite d'un autre champion français et de son bientôt concurrent Géodis, spin off lui aussi à venir de la SNCF. Notons que la SNCF a pris la majorité de Kéolis au printemps, rachetée au fonds anglais 3i.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En clair, TRANSDEV passe de la sphère publique (CDC) à la sphère privée (Veolia Transport). Keolis, filiale de la SNCF, l'autre acteur intéressé, n'a pas gagné face à Veolia.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :