Eurotunnel et Eurostar, qui fait quoi ?

 |   |  445  mots
Alors que le trafic des trains Eurostar reliant Londres et Paris est interrompu depuis vendredi soir, laissant sur le carreau des milliers de voyageurs, la répartition des tâches entre la compagnie ferroviaire et Eurotunnel, le gestionnaire du tunnel sous la Manche, apparaît particulièrement complexe.

La ligne à grande vitesse reliant Londres et le continent fait l'objet d'un partage des tâches complexe entre deux principales entreprises, Eurostar et Eurotunnel, mais aussi par la SNCF, Réseau Ferré de France, Euro Cargo Rail, Europorte, London & Continental Railways (LCR), les chemins de fer belges (SNCB)... De quoi s'y perdre et de quoi compliquer la gestion de crise, comme celle à l'origine de l'arrêt du trafic depuis trois jours.

Eurostar exploite les lignes à grande vitesse de voyageurs entre Paris, Londres et Bruxelles. Eurostar Group est une entreprise commune entre la SNCF majoritaire, la société britannique London & Continental Railways (LCR), et les chemins de fer belges (SNCB). Présidé jusqu'à la fin de l'année 2009 par le président de la SNCF Guillaume Pepy, Eurostar emploie des personnels (conducteurs, équipes de bord) venant des trois pays qui la composent.

Lancés en novembre 1994, les trains Eurostar ont atteint les 100 millions de voyageurs à la fin août. Près de 52 trains Eurostar empruntent en moyenne chaque jour le tunnel sous la Manche. Eurostar revendique de 75% à 80% du trafic passagers sur les destinations Paris-Londres et Bruxelles-Londres

A noter que la maintenance des trains est assurée dans des dépôts dans les trois pays, en France, en Belgique et en Grande-Bretagne.

Pour compliquer encore les choses, en dehors du tunnel sous la Manche, la maintenance des réseaux et la gestion de la circulation relève de chaque pays. Ainsi, pour la partie française de la ligne, la maintenance de l'infrastructure est assurée par Réseau ferré de France (RFF) et la gestion du trafic par la SNCF.

Eurotunnel est le gestionnaire du tunnel sous la Manche et l'exploitant des navettes, les fameuses "shuttle" transportent camions, voitures et autocars.

Eurotunnel assure donc à la fois du transport de passagers et de marchandises. Le trafic marchandises est assuré à 90% par les shuttle embarquant des camions (entre 1,2 et 1,5 millions par an), sous sa gestion, donc. En quinze ans d'exploitation (depuis décembre 1994), Eurotunnel a transporté 50 millions de véhicules sous la Manche et estime réaliser 40% du trafic global sur la traversée de la Manche.

En charge de la maintenance de l'infrastructure et de la régulation ferroviaire dans le tunnel, Eurotunnel est aussi responsable des procédures d'évacuation et de secours. C'est à ce titre qu'il a mené l'évacuation des passagers bloqués dans des trains Eurostar en panne dans la nuit de vendredi à samedi dans le tunnel.

Enfin, il faut compter également cinq à six trains de fret qui empruntent chaque jour le tunnel sous la Manche. Ils sont exploités par Euro Cargo Rail (ECG, Deutsche Bahn) et par Europorte (Eurotunnel).

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :