Réouverture de neuf aéroports français

 |  | 408 mots
Lecture 2 min.
Le trafic aérien va pouvoir reprendre ce dimanche à Marseille, Nice, Bordeaux et encore Toulouse. Air France envisage de faire décoller sept longs courriers depuis le sud de la France. Réouverture également en Allemagne et en Espagne.

Amélioration en vue dans le ciel français ? Fermés quelques heures, les aéroports de Marseille, Bordeaux, Nice, Toulouse, Montpellier, Pau, Tarbes, Biarritz et Perpignan ont été rouverts. Le trafic y est pour l'instant autorisé jusqu'à lundi 15 heures, a précisé la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). Les autres aéroports sont toujours fermés au moins jusqu'à lundi matin.

Pour profiter de cette accalmie, Air France envisage de faire décoller ce lundi sept vols longs-courriers au départ de Toulouse et de Pau. Ils desserviront Fort-de- France, New York, Hong Kong, Dakar, Saint-Denis de la Réunion, Sao Paulo et Dubaï. Pour les passagers parisiens intéressés, des cars au départ de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle sont prévus ce dimanche soir et lundi.

Depuis 14 heures ce dimanche, tous les aéroports français, à l'exception de ceux situés en Corse, étaient fermés en raison de la dispersion des cendres volcaniques, qui peuvent endommager les moteurs et le fuselage des appareils. Le Premier ministre, François Fillon, tiendra une nouvelle réunion ce dimanche à 16h avec les ministres concernés par la situation, notamment Jean-Louis Borloo (Ecologie) et Roselyne Bachelot (Santé).

Selon le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, environ 150.000 Français seraient bloqués à l'étranger. "Via les tour-opérateurs, c'est allé assez vite: cela représente 50.000 personnes; ensuite, les passagers individuels --touristes, hommes d'affaires-- sont en train d'être recensés", avait expliqué un peu plus tôt Jean-Louis Borloo.

Amélioration également en Allemagne où six des seize aéroports internationaux ont été rouverts temporairement, dont ceux de Francfort et de Berlin. Pour l'instant, seules les départs vers l'Est et le Nord sont autorisés. En Espagne, tous les aéroports ont été rouverts dans l'après-midi, quelques heures après la fermeture de 14 d'entre eux, notamment celui de Barcelone.

Le reste de l'Europe reste fortement touché es perturbations. Belgique, Grande-Bretagne, Italie, Irlande, Suisse, Finlande, Pays-Bas, Danemark, Slovaquie... De nombreux pays européens conservent leur espace aérien fermé.

En plus de l'Espagne, sont épargnés le Portugal, le sud des Balkans et de l'Italie, la Bulgarie, la Grèce et la Turquie. Selon l'Agence européenne de sécurité du transport aérien Eurocontrol, seulement 4.000 vols auront lieu ce dimanche dans toute l'Europe, contre 24.000 en temps normal. Depuis jeudi, 63.000 vols ont été annulés dans l'espace aérien européen. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2010 à 17:36 :
63 000 vols annulés = combien de kerosène

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :