Témoignage d'un voyageur coincé depuis dimanche à Dubaï

 |   |  247  mots
Pierre Kupferman, rédacteur en chef adjoint de latribune.fr fait partie des 150.000 Français bloqués à l'étranger par le nuage de cendres volcaniques. Il avait acheté un billet sur Oman Air. Et cette petite compagnie du Sultanat d'Oman prend apparemment bien soin des passagers qui attendent que le ciel se dégage pour rentrer chez eux.

"Je devais rentrer ce dimanche matin à Paris depuis Dubaï en passant par Mascate (capitale d'Oman, ndlr). A notre arrivée à l'aéroport, la compagnie - Oman Air - nous a informé qu'elle souhaitait que nous ne prenions pas le vol pour Mascate, car elle redoutait de ne pas trouver d'hôtel libre pour nous loger sur place. Le chef d'escale nous a demandé d'attendre quelques minutes que les autres passagers concernés arrivent. Ils sont une cinquantaine. La majorité devaient prendre le vol Mascate-Francfort, d'autres le Mascate-Londres.

Une heure avant le départ du vol Dubaï-Mascate, qui partira quasiment vide, un bus nous a emmené jusqu'au "Dhow Palace". Parmi les passagers, les discussions vont bon train. Certains assurent que nous allons nous retrouver dans un hôtel défraîchi en zone industrielle. Quand le bus s'arrête, surprise et soulagement général. Le Dhow Palace hôtel est l'un des 40 établissement cinq étoiles de Dubaï.

A l'accueil on nous informe que tous nos repas, sur place, sont également pris en charge par Oman Air. Seuls les boissons, les appels téléphoniques et internet sont à notre charge. Depuis, nous attendons. Oman Air n'assurera pas de liaisons vers l'Europe ce lundi. Nous ignorons toujours quand et comment nous allons rentrer, mais comparé à ce que vivent d'autres Européens bloqués comme nous de par le monde, la façon dont cette petite compagnie prend soin de ses passagers mérite qu'on la mette en avant."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2010 à 14:56 :
Depuis plusieurs mois je lis avec amusement les commentaires des lecteurs sur plusieurs articles de plusieurs sites de journaux (ici, le Monde, le Figaro, NYT...). C'est amusant de voir le caractère râleur de nombreuses personnes.
Celui de Paty est une caricature de ce qu'on peut lire un peu partout. Les capitalistes sont très très méchants. C'était mieux en URSS.

Pour revenir au sujet, l'article de M. Kupferman n'est pas passionnant (j'aurais aimé les détails, les aventures, les rencontres...) mais il apporte effectivement un peu de fraîcheur.
a écrit le 20/04/2010 à 9:17 :
Pour Lise Peirrax

Je pense qu'il y avait bien plus de 50 personnes de Oman Air bloqués ( parole de voyageur). Votre commentaire est tout simplement inapproprié et vous êtes dans la plus totale ignorance et mesquinerie. C'est agréable, de voir qu'il y a des gens reconnaissants et non avare d'empathie. Comme toute société, petite ou grande la félicitation n'a pas de limite.
a écrit le 20/04/2010 à 9:09 :
Pour ceux qui veulent un plan B:
Nous devions retourner sur Paris le 16 avril, évidemment aucun vol ne fonctionnait pas.
Notre plan B a été : Dubai - Tunis via Doha (avec Qatar) et à Tunis embarquement sur le MED pour arrivée à Marseille. Ensuite une fois sur le sol français c'est plus simple.

Bon courage
a écrit le 20/04/2010 à 6:35 :
Vous avez bien de la chance mais il ne faut pas trop s'emballer. Nous avions également pris un vol sur Oman Air, et nous sommes coincés à Mascate depuis dimanche 18/04, mais là ils ont été beaucoup moins attentionnés. C'est à nous de nous débrouiller pour récupérer les infos, sachant qu'il n'y a qu'un vol par jour pour Paris, je ne vous dis pas la galère. Heureusement que nous avons de la famille sur place qui peut nous héberger. et nous aider dans notre attente, mais tout le monde n'a pas cette chance. Alors pour la générosité d'Oman Air, permettez-moi de mettre un (très) gros bémol sur votre enthousiasme.
a écrit le 20/04/2010 à 5:07 :
Je suis expatrié a Dubai travaillant pour une chaine internationale 5 étoiles et je me suis retrouvé témoin de cette mésaventure pour une bonne partie de nos clients. Je peux annoncer que beaucoup de compagnies aériennes n'ont pas eu la générosité de Oman Air. La plus part des compagnies aériennes ont laissé ses clients se débrouillés et bien entendu responsables de leurs propre consommation. Mon métier a changé de nature. Travaillant en réception, mes tâches journalières se rapprochaient plus de celles d'un agent air France ou celles d'un agent de voyage. Malheureusement les informations reçues étaient très souvent peu fiables et changeantes d'heure en heure. En bref une situation pas facile mais pour notre part, je souhaitais souligner la patience de nos clients et l'entraide que j'ai pu voir de leur côté dans la confusion générale qui s'était installé.
a écrit le 19/04/2010 à 23:38 :
Pierre Kupferman : bravo à Oman Air pour son comportement à l'égard de ses passagers. Et merci de nous avoir signalé cette compagnie.
a écrit le 19/04/2010 à 21:25 :
certaines personnes s'emballent pour pas grand chose... les gens qui ne mangent pas a leur faim, c'est la nature qui se venge sur les capitalistes?! le tremblements de terre en haiti c'etait une vengeance sur qui????
c'est article qui apporte un peu de fraicheur... Merci Pierre Kupferman d'avoir ecrit cet article bon enfant qui nous rappel que la presse ce n'est pas uniquement des scandales, ou drames qui nous annonce la fin du monde...
a écrit le 19/04/2010 à 20:59 :
quand ça ne va pas il faut le dire, mais inversement également ! chapeau bas à Oman Air.
a écrit le 19/04/2010 à 13:05 :
Plus d'avion dans le ciel européen , c'est l'ensemble des reconduites d'étrangers à la frontière qui sont suspendues; et c'est très bien! Pour les riverains des aéroports c'est inespéré et j'en suis content pour eux; sûr que pour les gros capitalistes qui gagnent très bien leur vie et qui sont génés dans leurs aller / retour Paris New York, c'est difficile et on compatit! pauvres capitalistes qui s'amusent en voyageant! il y en a d'autres pour qui c'est plus dur; tous ceux qui ne mangent pas à leur faim ou pour les chômeurs en fin de droit, par ex..Ce volcan, il est béni c'est une bonne râclée aux pays industriels qui restent sans défense face à la Nature qui se venge..


a écrit le 19/04/2010 à 13:00 :
Plus d'avion dans le ciel européen , c'est l'ensemble des reconduites d'étrangers à la frontière qui sont suspendues; et c'est très bien! Pour les riverains des aéroports c'est inespéré et j'en suis content pour eux; sûr que pour les gros capitalistes qui gagnent très bien leur vie et qui sont génés dans leurs aller / retour Paris New York, c'est difficile et on compatit! pauvres capitalistes qui s'amusent en voyageant! il y en a d'autres pour qui c'est plus dur; tous ceux qui ne mangent pas à leur faim ou pour les chômeurs en fin de droit, par ex..Ce volcan, il est béni c'est une bonne râclée aux pays industriels qui restent sans défense face à la Nature qui se venge..


a écrit le 19/04/2010 à 11:24 :
Juste pour répondre à Lise Peirrax. Il ne s'agit pas de ma petite personne et je ne suis pas "soulagé" comme vous dites mais simplement soucieux de souligner la façon dont certaines compagnies gère cette crise. J'aurais pu tout aussi bien dormir sur une paillasse comme cela a été le cas durant mes vacances. Cela dit, tous les passagers concernés par ce joli geste commercial en apprécient l'importance. Ne faudrait-il parler que des nouvelles qui fâchent. C'est un reproche qu'on fait souvent aux journalistes et voilà que relatant une "bonne" nouvelle nous nous faisons rabrouer.
a écrit le 19/04/2010 à 9:05 :
Nous sommes bien contents de lire que le rédacteur en chef adjoint est soulagé d'être dans un hôtel 5 étoiles. Pauvre petit chose ... C'est voir les choses du tout petit côté de la lorgnette ??? Le secteur aérien souffre , des millions de passagers bloqués, le fret dans des difficultés monstres ... Pierre Kupferman va sans doute faire un article sur la qualité du jus d'orange au buffet ??? Oman reloge 50 passagers bloqués... Une toute petite compagnie ... et cela mérite un article ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :